mardi 14 octobre 2014

Le potager des Eagle 2014 - deuxième partie

Bonjour les z'amis, 

Ohhh la la...j'me rends compte avoir négligé mes billets concernant mon potager.  Oupssss...!!!  Alors, on passera pour le blabla et faisont place aux légumes et fines herbes des Eagle.

Ahhh oui...pour la première partie de cette mini-chronique Potager des Eagle 2014, c'est ICI.

Dans la deuxième partie, on retrouve donc....

Nos fleurs d'ail et la récolte de notre ail:  Heureusement, cette année, notre ail était vraiment belle et très abondante.  On est maintenant bien armé pour éloigner les vampires pour plusieurs mois.   Bientôt, on doit d'ailleurs songer à semer nos gousses au potager pour la prochaine récolte en 2015. 

Une partie de notre récolte des fleurs d'ail en juillet dernier
Une partie de notre récolte d'ail en train de sécher pour la conservation

Menthe:  Encore cette année, ma menthe poivrée et menthe verte produit à profusion.  Et on régale, bien entendu.



Mélisse:  De même que pour notre mélisse, cette vivace très productive et bien agréable en tisane.



Romarin Barbecue:  Cette année, j'me suis prise sur le tard pour partir certains de mes semis, dont entre autre le romarin.  J'me suis donc procurée ce plant bio en pépinière.  C'est la première fois que j'essaie la variété Barbecue.  Je dois dire que je n'y vois pas tellement de différence dans le goût comparé avec mon simple romarin que je semais habituellement. 



Marjolaine:  Cette année, j'me suis limitée qu'à un seul plant de marjolaine comme ce n'est pas une herbe que j'utilise à profusion. 



Aubergine Black Beauty:   Ahhhh la la...cette année, j'ai rencontré quelques pépins avec mes plants d'aubergine.  En fait, je craignais vraiment ne pas être en mesure d'en récolter, mais finalement le résultat fût pas si mal.  Un moment donné, mes plants ont été envahi de petites "mausus de bibites" indésirables.  Grrrr...!!!!  Presque chaque soir, j'aspergeais une petite concoction d'eau, liquide à vaiselle et vinaigre.

Quelques-unes de mes aubergines

Origan grecque:  J'adore cette variété d'origan très savoureuse & aromatique.   Elle est censée être une vivace, mais ici, d'année en année, elle ne survit pas à nos froids sibérien en hiver. 



Laitue rapide:  J'aime bien avoir cette laitue au potager, car elle produit rapidement et est très, très lente à monter en fleur.  Son goût est plutôt neutre, mais c'est pratique pour l'intégrer dans un bon mesclun et manger de la verdure tôt en saison.




Brocoli:  Cette année on a vraiment eu une belle production de brocoli.  Le seul petit inconvénient; 11 de nos plants étaient tous prêts en même temps.  Il y a donc une certaine période cet été qu'on a mangé pas mal de brocoli sous toutes ces formes.  Un heureux inconvénients, n'est-ce pas ?!  Hé hé...!!! 



Capucine:   Encore cette année, on a semé ici et là dans notre potager des fleurs capucines.  De un, pour éloigner les "bestioles indésirables" particulièrement des légumes de la famille des choux et de deux, pour leur belles couleurs et en gober tout en jardinant.



Concombres Sweeter Yet:  Dans mon premier billet sur notre potager 2014, j'vous avais montré notre premier concombre récolté.  Et laissez-moi vous dire que la production a battu son plein encore une fois cette saison.  Avec 4 petits plants, on a récolté 99 concombres. 

Un de nos plants sur des treillis.  On n'y voit que de minuscules concombres, mais ils étaient bien gros. 


Dwarf Blue Curled Kale:  Ahhh...encore une merveilleuse année avec notre kale.  Il est d'ailleurs à son meilleur présentement au jardin.  Miammm !!!  On se régale de bien des façons avec cette verdure et l'apprête à toutes ces sauces.



Chou Golden Acre: Une deuxième année avec cette variété de chou & encore une délicieuse récolte.  Cette fois par contre, j'ai ramassé mes choux à une grosseur raisonnable.  Il pesait environ 8 livres chacun.  L'an passé, on avait des monstres de 16 livres chacun...ha ha !!!  On ne voyait plus la fin d'un chou.  Cette variété de chou est fantastique dans les soupes, bouillis, casseroles, etc.  En fait, tout ce qui est cuit.  Cru, en salade, il rejette beaucoup son eau et on perd son croquant. 

Voyez comme l'intérieur est aéré comparé à d'autres sortes de chou

Sauge pourpre:  Encore ici, trop tard pour partir mon propre semis, alors achat en pépinière.  Cette variété avec des tons de mauve me plaisait bien.  J'me suis assurée de l'installer entre mes plants de choux pour éloigner les indésirables du chou.



Chou Stonehead:  Cette varitété de chou est également un délice et beaucoup plus ferme.  Parfait pour les salades de chou, crue et en cuisson bien entendu.



Pois Sugar Snap:  Notre récolte fût un peu tardive cette année, mais ô combien délicieuse.  Notre Pistache adore également les petits pois verts.



Pomme de terre Yukon Gold:  Cette année, je voulais essayer une différente variété de pomme de terre, les Yukon Gold.  Dans les livres de recettes, on utilise souvent cette pomme de terre sauf que je n'avais jamais eu la chance d'en acheter en épicerie par ici.  Du moins, pas à ma connaissance...?!   Par ici, on retrouve seulement des Russets, pommes de terre rouges, blanches et parfois des jaunes.  J'adore cette variété de pomme de terre.  Miammm !!!  Un petit coup de coeur que je vais sûrement reproduire l'an prochain.  La seule chose, j'ai hâte de voir son rendement pour la conservation.  Les Russets se conservaient  à merveille, alors histoire à suivre pour les Yukon Gold.

Fleur de pomme de terre Yukon Gold
Les mausus de bestioles indésirables à patate...Grrrr !!!
Quelques pommes de terre Yukon Gold

Bette à carde Fordhook Géant: Encore une savoureuse année avec notre bette à carde.    Elle est d'ailleurs encore présente au potager.  



Courgette:  Cette année, c'est à n'y rien comprendre, mais j'ai eu une misère folle à partir mes plants de courgettes.  Habituellement, ça pousse tellement facilement, mais cette fois, j'ai dû semer 3 fois avant de pouvoir en avoir.  Une fois partie par contre, ça produit ces p'tites bêtes là...hi hi !!! 

Petite anecdote "rigolote":  On a sûrement oublié ou glissé par erreur une graine de courgette au compost, car durant tout l'été, on a eu un gigantesque plant de courgette sur notre tas de compost.  Le feuillage était tellement vert et en santé, incroyable.  Il y a avait de belles grosses fleurs de courgette qui poussaient sans jamais avoir de fruit au bout.  Étrange, n'est-ce pas ?!



Coriandre et aneth:  J'vous ai déjà présenté ma coriandre et mon aneth dans ma première partie, mais ici, elles sont en fleur avant de tourner en graine que je récolte d'ailleurs.  J'les trouve bien mignonnes ces mini fleurs blanches & jaunes.

Coriandre en fleur
Aneth en fleur

Persil italien:  Comme a toutes les années, on sème plusieurs plants de cette herbe si polyvalente.  Étrangement, par contre, tout comme le thym, on a eu de la difficulté à partir nos semis.  Bizarre, bizarre...!!!  C'est une première et je ne saisie pas les raisons. 



Poivron vert Bell Boy & poivron rouge Red Beauty:  Comme j'étais un peu trop tard pour partir mes semis de poivrons, je ne me suis pas cassée le bloc avec ça, direction pépinière.  Tout comme pour mes aubergines par contre, les saprés bestioles m'ont donné du fil à retorde.  Grrrr...!!!  J'n'ai pas une si grosse production que le passé, mais ce fût quand même raisonnable en bout de ligne. J'ne comprends toutefois pas ce qui s'est passé cette année avec ces satanées bibites.  J'n'ai jamais eu de problème à ce niveau.  Si jamais certains d'entre vous connaissez la réponse ou avez une piste de solution, "shootez-moi ça".  J'suis vraiment perplexe face à ce phénomène.

Poivrons vert Bell Boy
Une partie de ma récolte de poivrons rouge

Radis Watermelon (melon d'eau):  À ce que j'étais heureuse d'avoir enfin trouvé des semences de cette variété de radis.  J'en entendais souvent parler en bien, alors maintenant, à moi ces radis...que je pensais.  Hi hi !!!  En fait, pour une raison qui m'échappe, j'avais l'impression que la culture était beaucoup plus longue.  J'ai donc laissé mes radis au potager en attendant d'avoir de gros bulbes.  J'en arrachais de temps à autre et je me disais constamment que je devais encore attendre jusqu'au jour où j'ai vu des fleurs coriaces pousser dans la verdure.  Hummm...pas trop bon signe ça.  En effet, quand j'ai osé y goûter...Ouaaaahhhhhh...les yeux et le nez coulaient à flot tellement ils étaient forts et piquants.  Pourtant, j'aime un radis bien goûteux et piquant, mais là, il y a piquant et piquant, hein ?!  Ma gorge était en feu...hi hi !!!  Et en plus, ils étaient tellement dur et coriace à couper.  Probablement qu'ils ont "tourner en bois", comme on dit souvent pour des radis.  Snifff...!!!  Je vais me reprendre l'an prochain, mais avec plus de vigilance.  Si jamais vous avez des conseils pour avoir de savoureux et délicieux radis melon d'eau, je suis toute ouïe.



Lysimachia:  Une magnifique vivace avec de belle fleur en cône, délicates & blanches, que mon amie Annie m'a offert en cadeau lors de notre visite à Montréal quelques années passées.  J'aime beaucoup cette vivace et elle se propage rapidement.  Depuis, on a à notre tour fait plusieurs heureux avec des boutures de cette vivace et agrémenter plusieurs de nos autres plates-bandes. 



Oignons jaunes de conservation et oignons rouges:  Encore une bien belle récolte cette année.  On avait 97 oignons jaunes et et 44 oignons rouge. 




Jalapenos:  Un autre petit légume qui m'a donné du fil à retorde.  Mes semis ne grossissaient pas du tout et la saison potagère avançait cruellement.  Alors, direction à la pépinière pour m'acheter 4 petits plants bio, mais seulement 2 ont survécu.

Quelques-uns de nos jalapenos

Navet Laurentien:  Miammm !!!  À ce que c'est bon du navet frais, cru.  On adore !!!  Cette variété est tellement savoureuse, incroyable.  Mon homme n'aime habituellement pas le navet ni le rutabaga cru, mais avec ceux du jardin, il en a toujours dans sa boîte à lunch au travail.  



Haricot vert Talisman & haricot jaune:  On a encore eu une très belle récolte.  Cette année par contre, j'en n'ai pas congelée ni mise en conserve.  On les préfère de loin frais, alors on s'est donné à coeur joie, car on s'entends que c'est très productifs ces p'tits arbustes là.  Hé hé...!!  Encore là, vivement en crudité.  Depuis que mon amie Annie m'a fait découvrir les haricots verts français, impossible de revenir aux autres variétés.  Tellement meilleur !!!

Haricot vert français Talisman
Haricot jaune

*****
Je conclue donc ma deuxième partie du Potager des Eagle 2014 ici pour éviter de vous embêter avec de trop long billets.  J'reviendrai bientôt avec une troisième et sûrement dernière partie. 

Dites-moi, pour ceux et celles qui avaient un petit lopin de terre cette année, comment s'est déroulée votre année et vos récoltes ?!  

Avez-vous fait d'heureuse découverte ?!  

Ou encore, avez-vous connu des déceptions avec certains légumes ou autres ?

Sur ce, je vous souhaite une bien belle semaine et au plaisir de vous lire.  Tourlou !!!

jeudi 2 octobre 2014

Un aperçu de mes achats effectués lors de notre dernier séjour à Québec

Salut la gang,

Après avoir parlé de notre dernière visite au restaurant Zen, en plus de notre découverte du Domaine de Maizerets et le Centre holistique Ôm Prana, un restaurant cru et végétalien, voici maintenant un aperçu de mes achats réalisés dans la belle ville de Québec.

Mes achats proviennent entre autre de la Route des Indes, une épicerie ouverte à l'année située au Marché du Vieux-Port.  En passant, la Route des Indes est une vraie caverne d'alibaba pour les épices, thés, huiles, vinaigres et bien d'autres trucs hors du commun.  À noter toutefois qu'en été, une chaleur hallucinante se dégage de ce petit endroit.  Mon homme ne peut jamais tolérer, alors il préfère m'attendre...pendant des heures...à l'extérieur sur le bord de l'eau.  Pour ma part, j'suis tellement heureuse d'y être que je fonce sans aucunement me soucier de la chaleur.  À torse nu en plus...hé hé !  Non, non...je rigole bien sûr !!!

Et je disais donc...mes achats alimentaire proviennent également des Aliments de Santé Laurier en plus de l'épicerie asiatique La Montagne dorée.   Et pour un peu de coquetterie, j'me suis procurée quelques trucs végan chez Lush.

À noter cependant que mes photos sont un peu pêle-mêle.  Dans le sens que mes achats peuvent provenir de différents endroits sur une même photo.  N'hésitez pas à me faire signe si vous désirez savoir plus précisément la provenance de tel ou tel article et/ou d'autres détails additionnels.
*****

En mars dernier, lors d'une de nos promenades à Québec, j'm'étais procurée chez Aliments de Santé Laurier une salade-repas des Fermes Pousse menu (9.99$) vraiment à mon goût.  J'n'ai donc pas hésité une seconde à m'en procurer une autre pour un de mes soupers ce voyage-ci.  Comme je l'avais acheté en prévision du repas du surlendemain, je l'ai entreposé dans notre mini-frigo de la chambre d'hôtel.  Au moment de déguster la chose, malheur...!!!!  Snifff, sniffff...!!!  La pauvre a malheureusement eu trop froid.  Les pousses, verdures et carottes etaient toute "gelodées" et "molasses".  Rien de trop ragoûtant, sauf que...!!!  Impossible d'envisager jeter de la nourriture alors j'ai tenté de rattrapper un peu cette salade avec les moyens du bord.  Hé hé...j'me suis donc achetée du mesclun bio à l'épicerie du coin, pour ensuite récupérer quelques pousses ici et là encore potables et les carottes.  J'y ai saupoudré le petit contenant de granola cru salé avec la vinaigrette d'accompagnement en plus d'un reste d'avocat que j'avais.  Et mon repas ce fût.  Miammm !!!   

Ma triste salade-repas de pousses toute "gelodées"...snifff !!!!


Achats à La Montagne Dorée

  • 6 conserves de fruit du jacquier vert à 1.99$ chacune.  Il y avait deux marques, alors j'en ai pris 3 de chaque pour voir la différence.
  • La peau de tofu séchée (1,70$):  Je crois que c'est la même chose que du yuba, alors j'aimerais bien essayer la recette de végéporc effiloché suggérée par Babette.


Achats à La Route des Indes

  • Vermicelles de Konjac (4.49$)
  • Gnocchi au blé entier (2.99$)
  • Poudre de lait de coco (1,49$)
  • Cubes de bouillon de champignon (3.49$):  
  • Perles de tapioca foncées pour faire des Bubble Tea (3.99$):  Merci à Jeanne de Château imaginaire pour le tuyau d'où m'en procurer.
  • Jus Açai (7.99$)


Achats chez Aliments de Santé Laurier, le Centre holistique Ôm Prana et La Route des Indes

  • Paquet de graines à germer "Detox Mix" (3,19$)
  • Farine de millet (5,69$)
  • Farine de sorghum (9,29$)
  • Cerises séchées (7.69$)
  • Tofu soyeux ferme, léger (2,49$)
  • Stévia liquide (7,49$)
  • Poudre de Moringawise (21$):  un super-aliment formidable à intégrer ici et là.
  • Curcuma entier séché (2,49$)


Achats chez Aliments de Santé Laurier

  • 2 bouteilles d'eau de source gazéifiée (gratuite avec mes achats)
  • Kombucha Wonder Drink au raisin de Niagara (2.99$)
  • Kombucha Multi-Green de GT'S (5.29$): ma marque favorite de kombucha
  • Yogourt de soya à la cerise de Soyasun (3.99$):  Miumm !!!  J'adore ces yogourts pour dessert.
  • Sauce à la bolognese végétalienne de Le Grand (5.99$)
  • Tofu Horium extra-ferme (3.49$):  Sans contredit ma marque de tofu favorite.


Achats au Centre holistique Ôm Prana, Aliments de Santé Laurier et La Montagne dorée

  • 6 pain déshydratés vivants (6$)
  • Kombucha aux fraises de Vytavy (3.99$)
  • 2 tempeh bio (5.99$ chacun)
  • Pâte pour dumplings, congelées (2,10$)


Achats chez Lush et Aliments de Santé Laurier

  • Eau florale aux bleuets Melvita (15,43$)
  • Eau florale à la rose Melvita (18,99$)
  • Magnésium liquide (12.99$)
  • Échantillon gratuit de crème à raser "Dirty" pour homme
  • Brightside Bubble Bar (10,95$)
  • Sel océanique, exfoliant pour le corps et visage (35,95$)
  • Paradis Africain, revitalisant corporel (39,95$)
  • Savon de Marseille (5,89$)

En résumé, ce billet conclut notre petite escapade à Québec en août dernier.  Bien entendu, on s'est nourrit à plusieurs autres endroits, on a fait bien d'autres activités et acheter pleins d'autres trucs, sauf qu'il n'y a pas lieu et intérêt d'étaler davantage sur le sujet.  Hé hé...sans exagérer, je crois que la moitié de notre budget fût destiné à l'achat de divers joujoux et grignotines pour notre Pistache adorée, qui soit dit en passsant, nous manquait énormément. 

Maintenant, je suis curieuse de savoir si certains de mes achats vous sont particulièrement familiers ?  En fait, n'hésitez pas à m'en faire part si vous avez des suggestions d'utilisation concernant un produit quelconque ou si vous avez tout simplement un commentaire.

Sur ce, je vous souhaite une bien belle semaine et au plaisir de vous lire.  Tourlou et à bientôt.

mardi 23 septembre 2014

Brochettes de tofu mariné & légumes avec une sauce sucrée

Salut vous autres, 

Ohhh la la...le temps file à la vitesse de l'éclair.  Septembre tire déjà vers sa fin.  Ouffff...!!!  Et je ne sais pas pour vous dans vos coins de pays respectifs, mais ici, au nord du Nouveau-Brunswick, le mois de septembre est réellement froid et très humide.  Brrrr...on se gèle. Pratiquement tous les soirs depuis plusieurs semaines déjà, on a des gelées et les potagers sont presque tout nu.

Alors, avant de frigorifier bin raide dès qu'on se pointe le bout du nez à l'extérieur et que les BBQ soient remisés, le temps presse pour vous partager ma recette favorite de brochettes de tofu.  Certes, il y a des téméraires qui affrontent toutes intempéries pour utiliser leur BBQ à l'année longue, mais on ne se le cachera pas, c'est loin d'être le cas ici.  En fait, je dois aussi préciser qu'ici, le BBQ est définitivement le domaine de mon homme.  Depuis plusieurs années, j'ne touche plus du tout à ce machin.  

Brochettes de tofu marinés & légumes avec une sauce sucrée, verdure, tomates cerise, radis et concombre du potager

Ahhh ouais....bin voyons ?!  Hé hé...j'dois vous raconter une petite anecdote concernant ma dernière utilisation du BBQ pour vous permettre de mieux saisir mon appréhension face à cette bébelle.

Plusieurs années passées, par une belle journée d'été, je voulais préparer un bon repas sur le BBQ, histoire de faire plaisir à mon homme.  À cette époque, on demeurait à une autre maison et notre BBQ se trouvait sur le balcon.   

Ouffff...j'réalise que je ne suis pas des plus douées pour expliquer une scène de sorte à ce que vous réussisez à visualiser un peu le tout.  J'vais tâcher d'être explicite et claire...?!

Bon, et je disais...!!!  Le trois-quart de la maison était entouré d'un genre de balcon-galerie, sur lequel se trouvait le BBQ.   En fait, l'ouverture du BBQ faisait face à la maison.  Et moi, je me situais entre la maison et l'ouverture du BBQ.  Vous me suivez ?! 

Bonbonne de propane ouverte, je tourne donc les feux à haute puissance et appuie sur le sapré petit bouton pour allumer le BBQ.  "Tic, tic, tic, etc.".  C'est tout ce que j'entendais, malgré les 1001 essais à allumer le dit machin.  Grrrrr...!!!  J'me suis dite, "bon, d'la marde, c'est pas vrai que j'vais gosser avec ça plus longtemps.  J'vais aller chercher le long lighter"Hé hé...!!!  J'ne sais plus trop si c'est encore comme ça, mais avec notre ancien BBQ, si on ne réussisait pas à l'allumer normalement, on pouvait utiliser un briquet pour partir le feu en dernier recours.  

Ce que j'étais loin d'avoir réalisé, c'est que toutes les fois que j'appuyais sur la gachette et que j'entendais "tic, tic, tic", le propane sortait et s'accumulait dans l'habitacle du BBQ.  Et en plus, si vous vous souvenez bien, j'avais le BBQ ouvert face à la maison, donc le gaz demeurait pris dans un petit espace. 

Hé hé...à ce que j'étais fière avec mon long briquet.  J'allais enfin avoir le dessus sur cette mausus de bête qui ne voulait pas s'allumer.  Alors, j'appuie encore quelques fois sur le bouton et encore plein de "tic, tic, tic"....donc d'avantage de gaz qui s'accumule dans ce petit espace restreint.  "Bon, d'la marde, j'allume avec le briquet".  Aussitôt dit, aussitôt...POUFFFFF !!!!  Explosion de feu, le toupette en feu et les sourcils en moins.  Oui, oui...!!!  J'ai été béni que les dommages corporels n'aient pas été pire.  Heureusement, j'me suis aussitôt sauvée de là...!!!    Mon homme était dans le garage à patenter des trucs et il a vu cette explosion.  Imaginez la panique.  Cependant, il a tellement rit quand il m'a vu l'allure.  Le toupette à moitié calciné et ce qui restait était tout frisé, du vieux poils brûlés qui pus et s'émiettent dès le moindre touché.  Wouachhh !!! 

Hi hi !!!  Alors, vous comprendrez que depuis cet incident, le BBQ et moi, on fait deux et ne sommes pas trop "chumy chumy".  Hé hé... !!!    Mon homme fût donc aussitôt désigné le chef du BBQ, contre son gré...hi hi !!   Too bad chéri, il faut ce qu'il faut et si tu veux du BBQ, c'est ta job dorénavant.   Ai-je besoin de vous dire le nombre de légumes calcinés que j'ai mangé depuis, mais on s'en fou quand on cuisine pour nous, tout est bon...ou presqueHi hi !!!


Celà étant dit, revenons à ma recette de brochettes de tofu.  En fait, j'vous raconte toute cette histoire de BBQ, mais dans le fond, il est rare que je prépare mes brochettes au BBQ.  C'est que, comment dire, la cuisson n'est pas toujours comme je désire, donc je préfère la cuire moi-même au four.  Hi hi !!!  

Vous n'avez pas de BBQ ?!  Alors surtout pas de souçi, car ma recette est testée et approuvée plus souvent qu'autrement au four plutôt qu'au BBQ.

Alors, vous avez le goût d'une bonne brochette de tofu et légumes marinés ?!  Prévoyez le coup toutefois, car plus longtemps le tofu marine, meilleur il est.
*****
Brochettes de tofu mariné & légumes
Ingrédients 

Marinade
  •  1/2 bloc (454g) de tofu extra-ferme coupé en 8 cubes ou en fines lanières, selon vos préférences
  • 1/4 tasse de sauce tamari réduite en sodium
  • 1 c. à table d'huile d'olive
  • 2 c. à table de vinaigre balsamique 
  • 3/4 c. à thé de poudre de cari moyen ou plus, au goût
  • 3 gousses d'ail, pressées ou émincées finement

Brochettes
  • Poivron rouge, en cubes
  • Poivron vert, en cubes 
  • Oignon rouge, coupé en cubes
  • Champignon, entier ou coupé en deux
  • Rondelles de courgette
  • Autres légumes désirés (tomate cerise, aubergine, etc.)

Préparation
Dans un bol, mélanger et émulsionner ensemble la sauce tamari, l'huile d'olive, le vinaigre balsamique, l'ail et la poudre de cari.   On ajoute les cubes ou lanières de tofu à la marinade, tout en s'assurant de bien enrober chaque morceau.  

Pour un maximum de saveur, on laisse mariner le tofu au moins 24 heures, en brassant et tournant les morceaux de temps à autres.  Pour les cubes, comme sur ma photo, il est préférable de mariner un bon 48 heures.  Cubes de tofu savoureux assuré !!!

On marine également les légumes quelques heures avant la cuisson pour accentuer le délice.  On concocte donc la même marinade que l'on peut diviser en deux, si l'on préfère.  Les courgettes et champignons s'imprègnent de la marinade et deviennent tellement bons.  Miammm !!!

Pour confectionner les brochettes, on enfile les morceaux de légumes désirés avec les cubes de tofu, en alternance.

Pour la cuisson au four, on le préchauffe à 350F.  On débute la cuisson en couvrant les brochettes avec un papier d'aluminium, tout en les badigeonnant de temps à autre durant la cuisson, pour un bon 15 minutes.  Ensuite, on enlève le papier d'aluminium et poursuit la cuisson jusqu'à ce que les légumes soient cuits et le tofu légèrement grillé & croustillant.  Le temps diffère selon la variété et grosseur de la coupe de vos légumes, mais je dirais un autre bon 15 minutes.  À vous de juger par contre.  Ce temps de cuisson n'est qu'à titre indicatif. 

Pour la cuisson au BBQ, on fait rôtir les brochettes tout en les badigeonnant de marinade de temps à autre.  À la mi-cuisson, on tourne les brochettes pour une cuisson plus uniforme.  Encore là, le temps de cuisson va varier, mais on laisse le tout griller jusqu'à ce que les légumes soient cuits à votre convenance et le tofu légèrement croustillant.  

Commentaires:   Il va de soi que plus on marine les cubes de tofu que plus ils seront savoureux.  Libre à vous d'en faire des gros cubes ou des lanières, mais plus gros sont vos morceaux, plus longtemps il est préférable de mariner.  Pour les légumes, le marinage est optionnel, mais accentue les saveurs.  Advenant qu'il vous reste des cubes de tofu, vous pouvez les congeler.

Source:  inspirée de différentes marinades essayées au fil des ans, entre autre celle du livre L'Express végétarien de Marie-Claude Morin

Un petit festin d'été avec des légumes du potager

Sur mes photos, vous avez sûrement remarqué le petit bol de sauce ?!  C'est en fait pour y tremper les cubes de tofu et/ou légumes, si l'on désire.  Cependant, comme mes brochettes sont suffisamment goûteuses, je n'utilise pratiquement jamais de sauce.  Mon homme, cependant, est maniaque de cette sauce, donc c'est impensable de cuisiner des brochettes sans la sauce.  Ohhhh...et ne voulant surtout pas vous induire en erreur, mon homme n'a pas encore succombé aux brochettes de tofu...malheureusement pour lui, hein ?!  Ses brochettes à lui sont carnées, avec des cubes de poulet à la place du tofu.  

Je vous offre également la recette de sauce au cas où vous êtes également maniaque de sauce sucrée pour vos brochettes. 
*****
Sauce sucrée pour brochettes

Ingrédient
  • 1 tasse d'eau
  • 3 c. à table de sauce soja réduite en sodium
  • 3 gousses d'ail émincées finement
  • 1/2 tasse de sucanat ou sucre de noix de coco ou cassonade
  • un peu de fécule de maïs diluée dans un peu d'eau froide, selon la consistance désirée

Préparation
Mélanger tous les ingrédients ensemble dans une petite casserole.  Porter à ébullition et baisser ensuite le feu à doux.  Brasser constamment et laisser épaissir.  Retirer du feu.  Prêt à servir avec les brochettes désirées.

Source:  inspirée du site Recette du Québec  

 

En ce qui vous concerne maintenant, faites-vous souvent de bonnes brochettes de tofu ?!  Au BBQ ou au four, vos préférences ?!  

Quelles sont les marinades qui vous ont conquises pour les brochettes tofu et/ou légumes ?

Pour ma part, j'adore les brochettes de tofu, mais j'avoue avoir eu de la difficulté à trouver LA marinade qui me comblait.  Souvent déçue puisque mes brochettes n'étaient pas suffisamment goûteuses selon mes papilles.  J'ai enfin trouvé mon comble avec cette recette pour le tofu, alors si jamais vous vous laissez tenter, j'espère qu'elle sera à la hauteur de vos attentes.  Ahhhh oui...et n'hésitez pas à m'en faire part si vous l'essayez, hein ?!  J'suis toujours bien heureuse de recevoir des critiques sur les recettes que je vous présente, quelles soient favorables ou non.   C'est constructif !!!

Sur ce, je vous souhaite une bien belle semaine et au plaisir de vous lire.