jeudi 23 juillet 2015

Potager des Eagle 2015 - première partie

Salut, salut, 

Hey oui, une belle tradition qui se poursuit depuis belle lurette chez les Eagle; notre potager. Une réelle passion en fait.
 

On adore cultiver nos propres légumes et fines herbes et constater leur évolution tout au long de la saison. D'une année à l'autre, c'est la surprise. En fait, ici, tout dépend de ce que nous réserve dame nature. Et ce printemps/été, je dois vous dire que les températures sont loin d'être favorables à la bonne pousse. Sérieux. J'ne me souviens pas avoir connu de telles conditions. C'est frais, voir même vraiment froid. Au point d'annoncer encore une gelée au sol le 16 juillet. Oui, oui...des risques de gel !!!   Non mais...j'voulais broyer ma vie quand j'ai entendu ça à la météo. Heureusement, on l'a échappé bel et évité la cata. Quand même...une gelée en juillet ?! Cré dame nature !! Elle ne cessera de nous surprendre, hein ?!

Ceci dit, si la tendance se maintient, les récoltes ne s'annoncent pas grasses. En bon français, on ne s'étouffera pas avec les légumes...hi hi !!!   Même si je tente de ne pas trop m'en faire et ne m'arrêter là-dessus, j'avoue que je suis un peu déçue. Ouais...!!! Après tout c'est ma passion estivale et automnale. J'y mets du coeur et du temps, mais il y a des choses qu'on ne contrôle malheureusement pas.

Et sûrement pas de tomates en conserve pour cette année...sniffff !!!!   Bon, mettons cette petite déprime de côté et concentrons-nous sur les bons légumes et belles fines herbes en devenir.


Comme par le passé, je planifie partager avec vous en quelques parties un aperçu de notre potager.

Aux intéressés, pour notre jardin 2012, c'est ICI et ICI. En 2013, c'est ICI, ICI et ICI. Et finalement en 2014, c'est ICI, ICI et ICI.

Maintenant, place à la cuvée 2015 du Potager des Eagle.   Ohhh... et bien entendu, comme toujours, fidèle à ma tradition d'assurer un décalage important entre la date des photos prises et leur publication dans un billet sur mon blogue.   Hé hé...!!!  Semblerait que je suis incorrigible à ce niveau.   À noter alors que la plupart de mes clichés datent du début juillet (la première semaine du mois en fait).


***** 
Origan:  Une vivace fort abondante et rustique dans notre potager. Elle se propage quand même assez facilement, alors je dois la désherber pour éviter qu'elle envahisse mes autres plants. Présentement, elle fait un peu trop d'ombre à certains plants de tomates et mon ail.    J'vais m'en couper une bonne section bientôt pour faire sécher au déshydrateur, histoire de faire des provisions pour cet hiver.



Rhubarbe:  Mes 3 plants plants de rhubarbe sont vraiment productifs.  On ne fournit pas d'en ramasser. 




Sauge pourpre:  J'aime bien les tons de couleur cette variété de sauge.  Elle est délicieuse en infusion.



Tomate 4th of July:  Comme vous pouvez le constater, nos plants de tomate ont la vie dure.  Ils ne sont pas tellement vigoureux et souffrent du froid.   Certes, cette photo date de la première semaine de juillet et depuis ils se sont un peu améliorés, mais pas au point d'avoir des tomates en devenir.

Plant de tomate 4th of July qui souffre des froids et ne grossit pas tellement


Capucine:  Même mes fleurs capucines ne semblent pas vouloir coopérerLeur feuillage est actuellement plus abondant, mais encore sans fleur.  J'les aime bien ces fleurs dans mon potager pour éloigner les indésirables, mais là...?!  Ce qui est toutefois cocasse cette année, c'est qu'elles poussent un peu partout, ici et là, sans avoir semé aucune graine.



Basilic thaïlandais:  Hummm...j'adore cette variété de basilic fort parfumée et délicieuse dans plusieurs plats.  J'ai un beau gros plant en pot dans ma serre en plus de plusieurs petits plants semés entre mes tomates.



Coriandre:  Un de mes plants de coriandre.  Comme les plants montent habituellement rapidement en fleur, j'en sème à différents endroits et intervalles pour avoir du feuillage plus longtemps.



Basilic sucré:  Une incontournable ici.  J'en ai toujours plusieurs plants ici et là, dans notre serre et directement dans la terre au potager. 



Menthe poivrée et verte:   En 2010, mon amie Annie m'avait offert, entre autre, un plant de menthe et depuis, il ne cesse de croître en abondance.  J'y ai aussi ajouté de la menthe verte depuis.  Il faut vraiment s'assurer de planter la menthe dans un endroit seul, car elle envahit littéralement TOUT.  Un heureux problème, car on s'en régale tout au long de la saison. 



Mélisse:  Encore un autre plant fort productif offert par mon amie Annie en 2010.   La mélisse est excellente en infusion. 



Livèche:  Cette vivace produit en quantité industrielle à chaque année.  C'est en fait une des premières verdures à se pointer le nez avec la ciboulette au printemps.  Durant la saison, je coupe mon plant de temps à autre, sinon, il serait gigantesque et beaucoup trop imposant.  Son parfum unique est assez puissant, mais bien agréable en salade et en soupe.  En été, j'aime aussi bien utiliser les tiges de ma livèche en guise de paille pour boire nos jus fraîchement pressés. Et encore là, c'est mon amie Annie qui m'avait gentiment offert ce plant lors de notre voyage à Montréal en 2010.  N'est-ce pas quelle est super chouette cette copine ?!



Ciboulette: On possède 2 énormes plants de cette vivace printanière.  Tout se mange, les fleurs comme les tiges.  




Thym citronné:  Mon herbe favorite; le thym.  J'adore !!!  Cette année, je l'ai semé à un endroit pour tenter de le conserver.  Techniquement parlant, le thym est rustique et devrait survivre comme il est une vivace, mais ici, ce n'est pas le cas.  J'me réessaie à nouveau.  À suivre...!!!



Estragon français:  Cette vivace devient de plus en plus belle et grandiose d'année en année.  C'est fou comme ce plant est productif.  Hummmm...j'adore l'odeur et le goût de l'estragon français qui me rappel sans aucun doute la réglisse noire.  Ahhhh...!!!



Oseille:  Une vivace au goût acidulé fort agréable à intégrer dans les salades et autres plats. Même s'il monte en fleur rapidement, ce plant est très productif et demande peu d'entretien.  Les petites bestioles s'en donnent à coeur joie avec cette verdure.   Grrr...!!!



 Radis Cherry Belle & mélange Gourmet:  J'ai cueilli mes premiers radis vers le début juillet.  Miammm !!!  J'adore un bon radis fraichement cueilli.  Le goût ne se compare en rien à ceux du marché.  On ressent un petit piquant agréable.  J'ai semé des rangées de radis à intervalle de 1 semaine pour en avoir constamment.   Mes autres semences ne produisent toutefois pas en temps voulu...?!  Et certains radis sont tellement piquants que le feu voulait me sortir par les oreilles et le nez.  Ouahhhh !!!

Cette année, j'me suis procurée des semences de radis, Mélange gourmet.  On y retrouve des radis noirs espagnol ronds, cherry belle, chinois roses, écarlates hâtifs, déjeuner français, écarlates longs, minowase, sparkler à bouts blancs, grelots blancs et glaçons blancs.  Bien que ce mélange à tout pour plaire aux passionnés comme je suis, j'avoue être un peu déçue.  Ils ne poussent pas bien et sont difficiles à identifier.  Je n'ai définitivement pas eu la chance de goûter à toutes ces variétés.  Et à part les blancs ronds, le reste était archi piquant.

Mon premier radis cueilli le 1 juillet.  Miummm...!!!
Une petite cueillette de radis Cherry Belle incluant un grelot blanc.


*****
Ce sera donc tout pour l'instant en ce qui concerne notre potager. J'suis consciente que je ne vous ai pas montré énormément de truc, mais c'est un début. En fait, je tarde un peu à transférer mes photos de ma caméra à l'ordi.   Hé hé...binnnn quoi ?!   La "flemmardise" m'habite comme vous voyez. Habituellement, on a plutôt tendance à être paresseux(euses) lorsqu'il fait chaud et beau à l'extérieur.   Et bien moi, si je me fie à dame nature, je n'aurai jamais la chance de paresser ici, alors j'inverse les coutumes...hi hi !!!

Et vous, est-ce que le jardinage fait partie de vos passions estivales ?!

Qu'est-ce qu'il y a de bon qui poussent dans vos potager respectifs ? 
Racontez, j'veux tout savoir.


Est-ce que dame nature coopère davantage avec vous et votre jardin dans vos coins de pays ?!
 

Sur ce, je vous souhaite une belle journée ou soirée, c'est selon. Et au plaisir de vous lire et échanger avec vous. Tourlou !

vendredi 3 juillet 2015

Pain super énergétique aux graines grillées

Bonjour vous autres,

Même si j'ai pris une bien longue pause de la blogosphère ces derniers mois, on s'entend que je n'ai pas fait la grève de la faim pour autant.  Ohhhh que non...!!!  J'n'ai pas chômer en cuisine, même si parfois l'appétit est plus ou moins au rendez-vous.  Binnnn...il est vrai que je suis loin d'avoir concoctée TOUT ce dont je souhaitais, mais bon...!!!   Un mal pour un bien dans le fond, car ces moments d'incapacités à popoter m'ont permis de piger dans nos trop grandes réserves des congélateurs.   Merci, merci...!!!

Par moment toutefois, un besoin urgent se fait et faisait ressentir de m’atteler aux chaudrons.  Après tout, j'suis une "foodie" née et la bouffe, c'est ma passion ultime.  Ohhhh...et n'oublions surtout pas que j'ai un homme avec un bon appétit qui nécessite différentes collations et des repas consistants pour ses longues journées au boulot.  Ouais...mon homme, il débute à 4 heures du matin pour seulement revenir à la maison vers 19 heures.  C'est un grand passionné du travail mon homme, alors de bonnes collations nutritives sont essentielles pour maintenir le cap.  

Encore une fois, je fais appel à un livre chouchou, YumUniverse de Heather Crosby.  En janvier dernier, j'vous en ai d'ailleurs brièvement parlé avec sa salade crémeuse au brocoli & poivrons rouges sans-gluten et depuis, mon enthousiasme à son égard demeure.  

Pain super énergétique aux graines grillées

Aussitôt que je vu son Toasted Super Seed Power Bread (Pain super énergétique aux graines grillées), je savais que je devais reproduire la chose.  

Ce pain, inspiré des méthodes anciennes, est bourré de pleins de bonnes choses.  Entre autres, des graines de sésame, de tournesols, de citrouilles, de pavots et de chia en plus des amandes, de l'avoine, de la farine de pois chiche, du psyllium et une "pishnut" d'agent sucrant.  Oufff...une liste d'ingrédients plutôt nutritives, n'est-ce pas ?!  Tout à fait.  

Les graines, noix et avoine sont préalablement grillés au four avant d'être ajoutés au reste des ingrédients.   Ce court passage au four procure à l'ensemble une saveur une coche au-dessus.  Je recommande fortement de ne pas sauter cette étape, bien que ce soit tout à fait possible aussi.  Il est ensuite suggéré de laisser la boule de pâte reposer au frigo environ 10-12 heures.  Ohhh mais...j'veux y goûter aujourd'hui ce pain ?!  L'impatiente que je suis à donc réduit de beaucoup la période d'attente.  Hi hi !!!  J'ai seulement laissé reposer un gros 2 heures et tout était "spic 'n span".    En plus, il faut dire que j'avais préalablement lu sur le blog de Oh She Glows qu'elle avait fait de même et avait connu du succès, alors...si Angela approuve, on se lance !!!  Hé hé...!!!

À l'exécution, vous remarquerez que la pâte est vraiment ferme.  N'ayez crainte, c'est tout à fait normal.  Assurez-vous toutefois de bien presser sur le mélange de pâte dans le moule à pain histoire d'avoir un beau pain qui se tient parfaitement. 

Miammm...une belle tranche avec du Earth Balance

Ce pain dense est tellement versatile.  On peut simplement en tartiner une belle tranche de Earth Balance ou encore d'huile de noix de coco.  Honnn...du bonheur en bouche !!!  Bien entendu, vous pouvez le garnir d'une confiture maison au petits fruits & graines de chia ou de tout autre garniture qui fait envie.  On peut même en faire un sandwich.  Pour ceci, assurez-vous toutefois de couper vos tranches quand même assez minces.  

Vous aurez donc compris que ce pain est vraiment un délice à essayer.  Chaque tranche procure d'ailleurs une belle part de fibres, de bons gras et de protéines végétales.  On aime ça !!!

Collation fort nutritive à se mettre sous la dent

Ceci étant dit, les intéressés trouveront la recette intégrale de ce savoureux pain super énergétique aux graines grillées (Toasted Super Seed Power Bread), ICI même, sur le blog de Oh She Glow.  En anglais seulement par contre.  Angela propose également de belles suggestions d'adaptation.  En fait, j'ai suivi son idée pour les amandes, soit d'utiliser celles effilées au lieu d'entières.  De même que pour le sucre de coco au lieu du Sucanat.  Comme elle n'avait plus de graines de pavot sous la main, Angela a opté pour des graines de chanvre.  Super et en plus, le profil nutritionnel en est que bonifié.  

Comme vous voyez, ce pain est tout de même assez flexible quant à son exécution.  Il y a toujours moyen de substituer certains ingrédients et le rendre à notre goût ou selon le contenu de nos armoires.  L'auteur suggère même d'y ajouter des canneberges séchées, hachées, pour une autre variante intéressante.

Toasted Super Seed Power Bread de Heather Crosby du livre YumUniverse

Et vous maintenant, est-ce que les collations nutritives font partie de vos menus quotidien ?!  

Quels genre de trucs privilégiez-vous dans ces occasions ?

Bien que je concocte tout plein de collations nutritives et variées pour mon homme, il est rare que j'en consomme d'aussi consistantes.  Je privilégie plutôt les fruits frais ou crudités, tout simplement.  Ce genre de encas est plutôt pour mes rares desserts, si j'en prend ou parfois en soirée pour calmer un creux trop intense.    Bien entendu, j'adapte en fonction de mes activités de la journée.  Si j'ai eu une journée super active à dépenser beaucoup d'énergie, alors là, une belle collation plus consistante et nutritive de la sorte est de mise pour récupérer et assurer un équilibre sain.  

Sur ce, je vous souhaite une bien belle semaine et bon début de juillet.  Ahhhhh...déjà juillet...!!!!  Le temps file littéralement à la vitesse de l'éclair.  Une raison de plus pour profiter de chaque instant.  Au plaisir de vous lire et à bientôt.

mardi 23 juin 2015

Limonade maison rafraichissante à souhait à la rhubarbe & fraise

Salut, salut, 

Ahhhh...je sais, on dirait que je suis toujours sur le tard pour vous présenter des recettes de saison.  J'ai littéralement des tonnes et des tonnes de recettes à vous présenter, sans exagérer.  Cependant, avec l'énorme retard accumulé des derniers mois, j'ai peine à suivre la cadence avec mes publications pour suivre les saisons.  Je voudrais TOUT partager, mais vous êtes à même de constater que je suis loin de suivre le rythme.  Hé hé...!! 

Comme pour ma dernière salade de pissenlit & pomme de terre d'inspiration autrichienne, j'suis consciente que la saison de cette délicieuse verdure est déjà histoire du passée dans certains contrées.  Ici, pourtant, on bouffe encore allégrement nos pissenlits.  Il faut dire que le climat d'une région à l'autre varie tellement, alors difficile de réussir à tout concorder.  J'partage tout de même puisqu'au pire, ça peut toujours donner des idées pour les années à venir.  Et pour les heureux encore en pleine saison, gâtez-vous !!!   On n'a d'ailleurs jamais trop de recettes, hein...?!   

Vive la partage !!!

Limonade maison fort rafraichissante de rhubarbe & fraise

Cette fois encore, je suis possiblement sur les derniers miles pour certains avec la rhubarbe.  Ici, elle bat cependant son plein. Je serai donc brève sur le blabla, question de laisser libre place à la limonade tout indiquée pour se rafraichir en ce début d'été.

*****

Limonade maison à la rhubarbe & fraise

Ingrédients
    • 6 grosses tiges, ou plus si petites, de rhubarbe bien lavées
    • 10 fraises, équeutées et nettoyées
    • 1 citron biologique
    • 7-10 gouttes ou plus de stévia liquide de NuNatural ou de tout autre marque à votre portée
    • 1.5 litre, plus ou moins selon vos goûts, d'eau froide

    Préparation
    Couper grossièrement le tiges de rhubarbe et les passer à l'extracteur à jus ou à la centrifuge.  Conserver quelques tiges de rhubarbe pour un peu plus tard dans la recette.
    Passer les fraises à l'extracteur à jus ou à la centrifuge.  Comme ce fruit est plutôt mou, il aura tendance à virer en compote au lieu d'un jus bien clair.  C'est donc ici que les tiges restantes de rhubarbe entreront en jeu.   
    Après avoir passé les fraises à l'extracteur à jus, on passera les tiges restantes de rhubarbe.  Comme la rhubarbe est bien ferme, elle aidera les restes de fraises à bien passer au travers l'extracteur pour en retirer le maximum de leur saveur dans notre limonade.
    Presser le citron pour en extraire son jus et l'ajouter au jus de rhubarbe et fraises.
    Ajouter ensuite environ 1.5 litre d'eau bien froide au mélange de jus.  En fait, commencé avec un peu moins d'eau pour être en mesure d'ajuster et diluer le tout selon vos préférences.
    Finalement, ajouter le nombre de goutte désirée de stévia selon vos préférence.  Comme il s'agit d'une limonade et qu'on cherche à se désaltérer, je n'ai ajouté qu'environ 7-10 gouttes.  Je voulais m'assurer de conserver l'acidité de la rhubarbe.  De plus, n'oublions pas que la fraise ajoute également une petite pointe, subtile j'en conviens, de douceur.  
    Bien brasser et servir !!!

    Tchin !!!   À votre santé les amis.

    Commentaires:   Encore ici, les quantités sont approximatives, alors on y va selon nos préférences, hein ?!  Personnellement, j'aime bien ma limonade sans trop de stévia pour bien apprécier son acidité et son effet rafraichissant recherché.  Cependant, si vous préférez une boisson plus sucrée, n'hésitez pas à ajuster la quantité de stévia au goût.  De même que pour l'eau, allez-y selon la dilution que vous préférez.

    Limonade à la rhubarbe & fraise sucrée avec du stévia

    Hummmm...!!!   Cette limonade maison fraichement pressée est vraiment tout indiqué pour les journées chaudes d'été à venir.  Délicieuse !!   J'apprécie vraiment l'acidité et la saveur du jus de rhubarbe ici.  Encore une agréable.  À refaire assurément  !!!  Les fraises, bien que subtil au goût, procurent un ajout fort agréable.  Pas étonnant que ce duo fraise-rhubarbe soit un classique en cuisine.  

    Avec l'abondance de rhubarbe dans mon jardin, je me promets de refaire cette limonade.  Et possiblement l'agencer avec d'autres fruits, comme la pomme par exemple, pour varier les bienfaits et saveurs.  

    En ce qui vous concerne maintenant, avez-vous eu le bonheur d'essayer la rhubarbe en jus ou autres trucs du genre à boire ?  N'hésitez pas à partager vos expériences à ce sujet.  

    Sur la toile, j'ai tout de même remarqué plusieurs recettes de jus à base de rhubarbe.  Cependant, les mélanges utilisaient toujours de la rhubarbe préalablement cuite avec une tonne de sucre.  Il m'est donc venue l'idée d'en extraire son jus, simplement.  En prime, on conserve ses enzymes et ses nutriments, en grande partie.    Combinaison gagnante ici !!!

    Sur ce, je vous souhaite une bien belle semaine et au plaisir de vous lire.  À bientôt.