samedi 7 février 2015

Salade de brocoli rôti & pomme avec sa vinaigrette au citron & tahini

Hé hé groupe !!

Et oui, il est encore question d'une recette provenant d'un nouveau bouquin que je me suis procurée dans le temps des fêtes.  Le premier petit venu de Kristy Turner, But I Could Never Go Vegan !

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore cette auteur, elle opère le magnifique blog Keepin' it Kind.  N'hésitez pas à vous rendre sur son site, il vaut définitivement le détour, même si ce n'est que pour les photos...hi hi !!!  Ses billets regorgent de photos toutes plus appétissantes les unes que les autres.  Et c'est de même pour son bouquin, alors...!!!  Un gros, gros plus pour les visuels comme moi.  En fait, c'est son homme qui photographie tous ses clichés.  Ils font vraiment bonne équipe et se complètent très bien, à mon avis. 

Bien que ce bouquin soit soi-disant destiné au nouveau venu dans le monde du végétalisme, personnellement, mon avis diffère.  Mon intention n'est aucunement de contredire qui que ce soit, mais vraiment, cet ouvrage regorge de recettes super intéressantes qui s'adressent facilement à tous végé, peu importe l'expérience et les connaissances.  Sérieux !   Je dirais même que certaines recettes sont plutôt longues à réaliser avec leurs nombreuses étapes et demandent une part d'aisance en cuisine.   

Ohhh...attendez...!!!  Je ne veux surtout pas effrayer ou induire quiconque en erreur, n'allez pas croire que les recettes sont trop difficiles ou exigent une grande expérience.  Non, non...c'est la beauté de la chose.  Certaines requiert un peu de temps, mais les étapes sont faciles à suivre.  Et que dire de la belle variété.  Entre autre, il y a un chapitre complet pour concocter des fauxmages végétaliens.  Kristy travaillait anciennement dans une fromagerie, alors j'assume qu'elle connaît bien la chose et ses recettes risquent d'être fort intéressantes.  J'en n'ai pas encore essayé à date, mais ça ne saura tarder.  C'est simplement le temps qui me manque cruellement dernièrement.  

En plus des recettes et photos hyper alléchantes, je dois dire que j'adore les titres que Kristy attribut à ses chapitres.  Par exemple, "I could Never Give Up Cheese!", "Where's The Beef ?", Can't I Just Be a Pescatarian Instead ?", "I'd Miss Pizza", "Just Thinking About Salad Make Me Yawn", etc.  On ressent bien son petit côté charmant et attachant qui se dégage d'ailleurs de part son blogue.  

Salade de brocoli rôti & pomme avec sa vinaigrette au citron & tahini de But I Could Never Go Vegan !

Comme je suis une grande amatrice de salade sous toutes ces formes, j'me suis immédiatement lancée sur la salade de brocoli rôti & pomme avec sa vinaigrette au citron & tahini (Roasted Brocoli & Apple Salad With Lemon-Tahini Dressing) comme premier essai.  Et laissez-moi vous dire que je ne fûs pas déçue de mon choix.   

Miummm !!!  Une salade bien gourmande avec plein de textures différentes; du cru, du cuit, du rôti, du "crounch", du crémeux, une belle touche citronnée pour rehausser le tout et du fumé en plus.  Hé hé...!!!  À bien y penser, quoi demander de mieux, hein ?!  On y retrouve de tout et l'ensemble de ces ingrédients est particulièrement très savoureux.  J'étais plus qu'enchantée d'avoir des restes pour un deuxième repas.  Mon homme s'est contenté de manger cette salade en accompagnement d'un de ces trucs carnés et il a réellement aimé.

Juste pour donner une idée des ingrédients, cette salade contient entre autre des pommes, du céleri, des oignons rouge, des amandes et une belle part d'épinard, dans le domaine du cru.  On retrouve également des brocolis rôtis au four avec de la sauce tamari, du sirop d'érable et de la levure alimentaire.  Miummm !!!  En passant, ces brocolis sont particulièrement dé-li-ci-eux !!!  La vinaigrette est à base de tahini, citron, vinaigre de cidre, sirop d'érable, moutarde Dijon et de la poudre d'ail.  Finalement, on agrémente le tout de miettes de bacon de tempeh.  Ahhhhh...!!!  Un pur délice ce truc, j'vous assure.

Une savoureuse salade-repas à déguster avec engouement...Miummm !!!

Je tiens toutefois à préciser que j'ai effectué quelques légères modifications.  J'ai omis les cerises séchées pour éviter que le résultat final soit trop sucré.  Ce fût parfait ainsi et je ferai de même une prochaine fois.  Dans la vinaigrette, j'ai seulement utilisé 1 1/2 c. à table de vinaigre de cidre au lieu de 2 c. à table.  Mon tahini était cru.  Finalement, pour le bacon de tempeh, comme j'avais au congélateur un restant d'une recette provenant du livre Isa Does It, j'ai opté pour cette alternative.  J'ai d'abord comparé les deux recettes de bacon de tempeh et décidé de laisser mariner un peu mes cubes de tempeh de bacon d'Isa avec un "pouch" de cumin, de fumée liquide, de Bragg's, de vinaigre balsamique, de sirop d'érable et poudre d'ail.  Juste un peu de chaque et ensuite défait mes cubes en miettes pour les faire revenir dans un peu d'huile d'olive quelques minutes.  It was perfect !!! 

Ceci dit, vous avez le goût de vous régaler avec une bonne salade ?!  Je saiiiiiiis....plusieurs diront que je suis folle de présenter une telle recette avec les froids qui s'abat sur nous.  Ouais...mais en même temps, ça nous permet de mettre un peu de soleil dans notre journée.   Pas "fofolle" la bonne femme, hein ?!  Et le brocoli et bacon de tempeh sont tout chauds, ainsi ça contrebalance le tout, right ?!    Alors pour la recette intégrale de cette délicieuse salade de brocoli rôti & pomme avec sa vinaigrette au citron & tahini (Roasted Brocoli & Apple Salad With Lemon-Tahini Dressing), rendez-vous ICI même.

Roasted Brocoli & Apple Salad With Lemon-Tahini Dressing de Kristy Turner

Maintenant, je suis curieuse de savoir si certains d'entre vous possèdent ce magnifique bouquin ?!   

Oui ?!   Alors, quelles sont vos merveilleuses recommandations ?!  J'suis toute excitée d'essayer pleins d'autres recettes compte tenu de ce succulent succès.  J'en ai déjà pleins dans ma mire.  Hé hé...!!!

Ahhh ouiii...parlant de recette dans ma mire, ça m'amène à penser que je serai un peu absente de l'ordi ces 2-3 prochaines semaines.  En fait, je suis envahit de rendez-vous et en plus je vais faire un petit séjour de courte durée à l'hôpital, alors ne vous inquiétez pas si je suis un peu lente à répondre aux messages ou commentaires.  J'serai de retour à ma tour de contrôle sous peu.  

Sur ce, je vous souhaite une bien belle fin de semaine et au plaisir de vous lire mes amis.  À la prochaine alors.  Prenez bien soin.  Tourlou !

dimanche 1 février 2015

Salade polonaise de nouilles soba

Bonjour les copinautes,

On se porte bien dernièrement ?!  Ici, j'avoue être un peu...beaucoup...occupée avec mes tonnes de rendez-vous, mais dans le fond j'n'ai rien à me plaindre.  Je souffre de certains problèmes de santé et je me considère plutôt choyée d'être suivie régulièrement et prise en charge par une bonne équipe de professionnel.  J'en ai souvent plus que ras-le-bol de tous ces rencontres, mais bon, j'me dit qu'en bout de ligne j'en sortirai gagnante et relativement mieux.  Du moins, j'ose espérer...hi hi !!!  J'ai confiance en la vie, alors...?!

Dans le temps des fêtes, j'me suis procurée un autre livre de recette.  Binnnn ouiii...comme si j'en n'avais pas suffisamment, hein ?!  Que voulez-vous, tous ces livres végans hyper intéressants me rendent "gaga", alors pourquoi pas se gâter ?!  Hi hi !!!  On peut dire que je me suis fait un cadeau de Noël à moi de moi.  Et ce bouquin en question, est nul autre que le tout dernier de Terry Hope Romero, Salad Samurai.

Aussitôt que j'ai ouvert mon colis de la poste j'avoue avoir été surprise de la grosseur du livre.  Il est plutôt petit...!!!  Bin...petit, c'est relatif, hein ?  J''avais comme comparaison en tête la brique de Vegan Eats World, le précédent succès de cette même auteur, alors...?  Cependant, en feuilletant le bouquin, ce n'est pas long qu'on oublie sa "petitesse".  Wow !  Ce livre regorge de photos splendides pour presque toutes les recettes, la mise en page est vraiment attrayante avec ses couleurs et que dire des recettes.  Miummm...elles sont littéralement toutes plus appétissantes les unes que les autres à y lire les ingrédients.  Un super livre faisant honneur aux salades-repas, pour la plupart, bien nutritives et consistantes.  On est loin de la désuète laitue iceberg avec quelques tomates et concombres ici et là.  Hé hé...on est définitivement ailleurs et en "business" avec ce bouquin.

Comme certains le savent déjà, j'suis en amour avec les salades de toutes sortes alors vivement ce livre !!!  À moi les bonnes salades.  À date, j'en ai concocté quelques-unes déjà et pleins de miummmm !!!

Salade polonaise de nouilles de soba (Polish Summer Soba Salad)

Parlant de Miummm...aujourd'hui, j'vous présente la salade polonaise de nouilles de soba (Polish Summer Soba Salad)Ahhh oui...j'oubliais, un autre truc que j'apprécie grandement de ce bouquin, c'est que les recettes sont divisées en saison.

Ouais...j'réalise que ce n'est pas fort mon affaire.  J'viens de dire que j'apprécie l'aspect de division des saisons dans cet ouvrage et là, je présente une salade d'été.  Hé hé...!!!  Binnn quoi...il faut bien essayer par tous les moyens de se mettre dans l'ambiance d'un "éventuel" été un de ces quatre.  Hi hi !!!  Et pour une défense additionnelle, mes premières salades effectuées faisaient partie de la section hiver et automne, alors...pas si pire...!!!

En réalité, il faut dire que j'ai quelque peu modifié le tout pour plaire à nos papilles gustatives en cette période de froid extrême.  

Tout d'abord, au lieu de servir les nouilles de soba, mélangées avec une partie de la vinaigrette, froides, je les ai plutôt privilégiées tièdes, à la température de la pièce, voir même un peu chauffées.  De même que mon mélange de fèves blanches & vinaigrette ainsi que les betteraves rôties avec des graines de céleri.  Vous remarquerez que j'ai utilisé mes betteraves dorées de notre jardin au lieu des traditionnelles betteraves rouges suggérées.  Ahhh ouiii...je dois dire avoir ajouté une pointe additionnelle de sucre à la vinaigrette comme mon homme n'est pas friand des trucs vinaigrés.  Mine de rien, ces légères modifications ont eu un grand impact sur l'appréciation du plat de la part de mon homme.  D'emblée, j'étais convaincue que mon homme n'apprécierait pas autant la version froide d'été, alors vaut mieux mettre toutes les chances de notre bord, hein ?!   

Pour ce qui est des oignons verts et des concombres, je les ai plutôt ajouté un peu ici et là sur notre salade au lieu de les intégrer avec mes fèves blanches et la vinaigrette.  De même qu'une partie de l'aneth fraîche.  J'en ai ajouté au service pour conserver le maximum de ces arômes anisés que j'adore.  Et finalement comme toute bonne salade qui se respecte dans ma chaumière, j'ai agrémenté le tout sur un lit de bébé épinard.  

Une bonne salade tiède avec nouilles de soba, vinaigrette à l'aneth, fèves blanches, betteraves rôties, noix de Grenoble et autres bons trucs

Alors maintenant, nos verdicts.  En ce qui me concerne, j'ai énormément apprécié cette salade aromatisée avec de l'aneth fraîche.  Miummmm !!!  Les betteraves dorées rôties avec des graines de céleri, un pur régal !!!!  Vraiment, j'en n'aurai pris davantage de ces petits joyaux à la fois sucrés et terreux.  Ces betteraves dorées, c'est du vrai bonbon !!!!  Je les adore.   Les nouilles de soba mélangées à cette vinaigrette à base d'aneth fraîche, sucre, huile d'olive et vinaigre de riz se marient à la perfection avec le moelleux des fèves blanches, le "crounch" des noix de Grenoble rôties, la fraicheur du concombre et le sucré des betteraves.  L'ensemble des ingrédients ingurgité dans une même bouchée crée le bonheur sur nos papilles gustatives avec des saveurs à la fois subtiles, raffinées tout en étant agréables.  

Pour ce qui est de mon homme, après quelques bouchées, il a finalement cessé de rouspéter et dit avoir vraiment aimé le tout.  Je dis "finalement", car avec lui, quand il est question de plat végétalien, laissez-moi vous dire que le dit repas est analysé au peigne fin, hein ?!  Ohhhh que siii....!!!!  Il tient à savoir tout ce qui compose l'assiette et à un petit commentaire pour TOUT !!!!  

Comme mon homme adore les noix, sa portion en était bien garnie, ce qu'il a particulièrement apprécié.  Il a trouvé la salade bien parfumée sans être envahissante au niveau de l'aneth, malgré la bonne quantité.  Il a toutefois davantage apprécié la version tiède, voir un peu plus chaude, que celle froide du lendemain dans son lunch.  Sûrement le fait qu'on soit en hiver n'a pas aidé à ce niveau.  J'ai tout de même reçu le "Go" pour refaire cette salade, même si pour lui, des nouilles, ça va avec une sauce à spaghetti.  Hi hi !!!  Il est bien traditionnel mon homme et il a souvent bien de la difficulté à dissocier certains aliments à ses habitudes d'enfance.   Exemple, pour lui, des pâtes, ça se mange avec une sauce "tomatée" à la viande, des burgers, c'est à base de boeuf haché, un pâté chinois, c'est "steak, blé d'inde, patate", etc.  Vous voyez le genre, hein ?!  J'n'ai toutefois pas à me plaindre, car il fait tout de même bien des efforts et est beaucoup plus ouvert qu'il y a quelques années passées.  Alors je vais apprécier ses commentaires et son ouverture sans rouspéter à mon tour.  Hi hi !!! 

Ceci étant dit, j'vous invite donc ICI même pour retrouver la recette intégrale de cette salade polonaise de nouilles de soba (Polish Summer Soba Salad).

Salade polonaise de nouilles de soba du livre Salad Samurai de Terry Hope Romero

Malgré nos températures sibériennes, êtes-vous tout de même porté à manger des repas servis froid ou des plats traditionnellement plutôt "estivaux", si on peut dire ainsi ?!

Perso, peu importe la saison, je mange toujours pleins de salades remplies de verdure et des soupes ou potages.  Ce sont des incontournables toujours grandement appréciés ici.

Et pour ceux et celles qui possèdent le livre Salad Samurai, avez-vous des suggestions à me faire pour mes prochaines concoctions ? 

Sur ce, j'en profite pour vous souhaiter un beau début de mois de février en plus d'une belle semaine à venir.  Au plaisir de vous lire et échanger avec vous.  À bientôt.

dimanche 25 janvier 2015

Tofu bourguignon...du réconfort à l'état pur !!!

Bonjour vous autres, 

Hé hé...vivement les hivers "Canayien", qu'ils disaient ?!  On gèle à mourir...hi hi !!!  Vraiment, depuis novembre, je pourrais presque compter les fois où j'ai mis le nez dehors, autre que pour me rendre à des rendez-vous ou autres trucs du genre, sur les doigts d'une seule main.  J'suis littéralement frigorifiée.  Le pire et c'est une vraie honte, mais j'n'ai même pas encore fait d'activité à l'extérieur depuis nos premiers flocons.  Ahhh myyy my...terrible !!!  Il n'y a vraiment rien à se vanter, hein ?!  Pourtant, j'adore la marche et la raquette à cette période, mais là, le froid à raison de moi.  Honte, honte...!!!

Ahhh bin...comme quoi il y a du positif dans tout, hein ?!  Je dois bien avouer que Pistache est plus qu'au ange de m'avoir avec elle à l'intérieur à hiberner.  Elle a horreur du froid et encore plus de faire de l'exercice l'hiver.  Hi hi !!!  On doit littéralement la forcer à se bouger un peu le popotin l'hiver, car miss est une grande adepte de la loi du moindre effort

Plutôt rigolo, hein ?!  On dirait qu'on, et dans le "on" je m'inclus définitivement, a de la difficulté à rédiger un billet sans faire une mention spéciale à la température ?!  Avez-vous également noté ce constat ?!  Dommage que mon père ne lise pas mon blogue, car la température figure certainement parmi  ses sujets favoris ?!  Hé hé...!!!  Allez papa sort de ton ombre et vient agrémenter et enrichir nos discussions sur le sujet. 

Tofu bourguignon accompagné de choux de Bruxelles vapeur et une purée de Yukon Gold

Cela dit, froid, hiver, cocooning et j'en passe, riment tellement bien avec la bouffe réconfort.  Bouffe réconfort qui réchauffe l'âme et le "body".  En fait, encore là, vous avez sûrement noté que je fais très souvent référence à la bouffe réconfort dans mes billets.  Tout semble réconfortant dans ma chaumière, n'est-ce pas ?!  Que voulez-vous, si j'aime, que ce soit un plat mijoté un gratin ou une salade et des crudités, alors ça tombe presque systématiquement dans cette catégorie.  Hi hi !!!  J'exagère...à peine...!!!

Cependant, pour le réconfort par excellence, on s'entend qu'un bon bourguignon fait plus que la "job" dans ce domaine, n'est-ce pas ?!  J'aimerais donc vous partager ma version de tofu bourguignon, histoire de vous inspirer pour les prochains mois à venir.

Le plat réconfort par excellence en cette période !!!

*****
Tofu bourguignon des Eagle

Ingrédients
  • huile d'olive extra-vierge
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 2 échalotes françaises, hachées
  • 454g de champignon de Paris ou Cremini, en tranches fines
  • 1 sachet de 14 g de shiitakes séchés à tremper dans l'eau chaude pendant une bonne période
  • 2 branches de céleri, hachées
  • 1 c. à table ou une grosse branche de romarin frais
  • 1 grosse pincée de thym séché
  • 1 belle pincée de sauge séchée
  • 1/4 tasse de tamari réduite en sodium
  • 1 tasse de vin rouge 
  • 1/2 tasse de l'eau de trempage des champignons shiitakes
  • 1 feuille de laurier
  • 1 bloc de tofu extra-ferme de 454g, pressé et coupé en cubes
  • Un peu de bouillon de légume ou eau pour diluer 3 grosses c. à table comble de fécule d'arrow-root ou de maïs ou si vous préférez utiliser de la farine de votre choix pour épaissir, selon la consistance désirée
  • Poivre noir fraichement moulu et sel de mer au goût
  • Persil frais haché

Préparation
Dans un chaudron moyen, chauffer l'huile d'olive à feu moyen pour y faire revenir doucement les échalotes française, le céleri, les champignons Cremini pendant quelques minutes.   
Ajouter l'ail & les cubes de tofu et poursuivre quelques minutes avant d'y ajouter le vin rouge, 1/2 tasse d'eau de trempage des shiitakes, les shiitakes réhydratés, la sauce tamari, la feuille de laurier, le thym et la sauge séchés.  
Amener à une faible ébullition, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter doucement environ 30 minutes ou même plus pour un maximum de saveur.  
Dans un petit bol, fouetter un peu de bouillon de légume ou eau froide et la fécule au choix ou la farine jusqu'à ce qu'elle soit dissoute.  
Verser lentement dans le chaudron tout en fouettant jusqu'à ce que la sauce commence à épaissir.  Ajouter en même temps le romarin frais.  
Éteindre et retirer du feu.
Poivrer et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.  Laisser les saveurs s'imprégner quelques minutes avant de servir.

Servir avec une bonne purée de pomme de terre ou du sarrasin cuit ou encore des pâtes et une belle portion de choux de Bruxelles cuit vapeur ou autre légume vert au choix.  
Garnir le bourguignon de persil frais.  

Déguter et bon appétit !!!

Commentaires:   Pour cette recette de bourguignon, sentez-vous libre d'utiliser du seitan taillé en lanière si vous préférez.  Le résultat est tout aussi bon pour l'avoir déjà essayé.  En ce qui à trait à la consistance finale du bourguignon, n'ayez pas peur d'ajuster les quantités de fécule ou de farine à votre goût.  Perso, j'aime les trucs bien en sauce avec une bonne consistance, même si mes photos ne rendent vraiment pas justice à mes préférences.  Sur mes photos, vous voyez le résultat réchauffé du lendemain et quand j'utilise de la fécule pour épaissir, je note que le réchauffé ne fait pas bon ménage avec une sauce bien consistante.  Elle à tendance à s'éclaircir...Grrrr !!!  À noter dans mon cas que la farine a meilleur résultat pour mes préférences, mais encore là, libre à vous.

Un bon tofu bourguignon pour nous réchauffer l'âme en cette période hivernale

Cette fois, j'ai opté pour une bonne purée de pomme de terre Yukon Gold comme accompagnement à mon bourguignon, mais vous pouvez tout aussi bien l'accompagner différemment.  En fait, je tire pas mal vers la fin de notre récolte de Yukon Gold 2014 et j'en profite au max.  Non mais...n'est-ce pas décadent une bonne purée de Yukon Gold ?!  Je crois n'avoir jamais mangé autant de pomme de terre en purée depuis cette dernière récolte au potager.  Les Yukon Gold, c'est littéralement du bonbon !!!  J'adore ces pommes de terre et je compte en profiter jusqu'à la dernière goutte...ou plutôt tubercule.

Ceci dit, si votre bedon quémande du réconfort à l'état pur, alors pourquoi pas un bon tofu bourguignon ?  J'vous invite donc à y goûter.  Et n'hésitez pas à m'en donner des nouvelles advenant le cas.   C'est toujours à la fois stressant et excitant de partager avec vous une de mes recettes.   Le stress et l'insécurité de ne pas offrir un plat à la hauteur de vos attentes et excitant, puisque j'en suis bien fière.

Mon homme n'est réellement pas friand de tofu, alors vous devinerez que monsieur désirait plutôt son traditionnel boeuf bourguignon.  Au carnivore ici présent, sachez que cette recette est également testée et fortement approuvée pour une version qui saura vous satisfaire.  Bien entendu, si végé et carnivore partagent la même tablée au repas, on oublie pas de cuisiner les deux versions dans deux casseroles distinctes.  Duhhhhhh...vous me direz sûrement, mais bon, on ne sait jamais...?!  Vaut mieux prévenir...!!!

Alors, assez de bla bla...et dites-moi les copinautes, vous avez une recette fétiche de tofu ou seitan bourguignon ?!   

Oui ?!  N'hésitez surtout pas à la partager ou faire part de vos ingrédients ou trucs infaillibles pour "LE" bourguignon végé du tonnerre.  À cette période de l'année, je ne crois pas me tromper en affirmant qu'on est tous en besoin de chaleur et réconfort dans nos assiettes.

Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine à venir et bien entendu, au plaisir de vous lire.  À bientôt !!!