mardi 8 avril 2014

Une bonne soupe verte plein de légumes pour désintoxiquer le "body"

Salut vous autres, 

Avril, avril, avril...un mois qui m'enchante.  Habituellement signe de journées printanières bien entamées et encore plus excitant, c'est le mois de ma fête.  Yeahhhh !!!  Étrangement, contrairement à bien des gens, on dirait que je prends plaisir à avancer en âge.  Ouais...bizarre, hein ?!  Je demeure sous l'impression, peut-être fausse, mais peu importe...qu'on gagne en sagesse et expérience de la vie en vieillissant.  Et comme je suis loin d'avoir atteint cette dite sagesse et surtout la sérénité d'esprit, j'dois encore continuer à contempler les jours de mon anniversaire pour un bonnnnnn bout.  Hi hi !!!

Ahhh boffff...j'me permets une petite anecdote face à l'âge.  À l'obtention de mon baccalauréat en service social en début vingtaine, j'ai eu la chance d'obtenir un emploi permanent auprès du gouvernement du Nouveau-Brunswick.  Hélas, lors de mes visites à domicile de mes clients, je reçevais continuellement comme commentaire; "t'es binnn jeune", "tu ressembles à une petite fille de 15 ans", "comment peux-tu m'aider à prendre soin de mes enfants quand tu en es une toi-même", etc.  En fait, considérant mon rôle, j'avoue que les remarques s'avéraient souvent beaucoup plus "crues" que cité.  Vous n'avez pas idée à quel point cette référence à mon jeune âge m'agaçait.  J'avais l'impression de ne pas être prise au sérieux ou inspirer la crédibilité.  Et dans le fond, je pouvais comprendre la réaction de certains à mon égard, car en plus d'être en début vingtaine, je ne faisais vraiment pas mon âge, dans le sens de plus jeune.  Encore pire !!!  J'me disais continuellement; "À ce que j'ai hâte d'avoir 35 ans...là, on va saisir ma crédibilité..." Pourquoi 35 ans en particulier, allez comprendre ?!  Et cette année, j'atteins le 38 ans avec le sourire aux lèvres.  

Bon, ça f'ra avec mon âge, hein ?!   J'suis certaine que vous avez d'autres motivations, disons plus gourmandes, à visiter mon blogue que de lire mon excitement à vieillir.  Hi hi !!! 

Ahhhh oui....et je disais également que j'aime le mois d'avril entre autre pour ces allures fortement printanières.  Le soleil toujours plus brillant qui se couche de plus en plus tard, la neige qui fond abondamment, les petits ruisseaux qui commencent à couler, la verdure qui se pointe, etc.  Bref, on dirait que tout reprend vie et renaît...!!!  Joie !!!  Heuuuuuu...sauf que ça, c'est habituellement..  Hi hi !!!  Ouiiiii...car ici, on est assez loin merci de de cette verdure et des moustiques qui bourdonnent.  Ouais...!!!  En fait, pour vous donner une idée, on a encore de beaux gros bancs de neige d'au moins 10 pieds, voir même 15 pieds.  Alors, on s'entend que ce n'est pas demain la veille qu'on récoltera notre première ciboulette du potager, hein ?!  Hé hé...!!!

Notre serre qui est presqu'encore enterrée.  Il faut savoir aussi que notre serre est sur une bute, alors imaginez sur le planche

L'an passé, à pareille date, je vivais le martyre...j'exagère à peine...sous les tropiques.  Hi hi !!!  Bref, pour ceux qui ignorent mon expérience, nous sommes allés dans un tout inclus en République Dominicaine pour une première fois de notre vie...et dernière...!!!  J'vous imagine sourciller d'imcompréhension.  Le "hic"...j'ai été malade 11 jours sur 14Hé hé...alors, imaginer la suite...!  


Une chance qu'on avait une chambre avec accès direct sur la piscine.  Mes 11 premières journées se résument à des continuelles "hop" dans la piscine et "hop" dans la salle de bain...hi hi !!!

Qu'à cela ne tienne, c'n'est pas vrai que madame Eagle, ici présente, va se laisser abattre par ce grand tapis ou plutôt mur blanc.  Non, non, non...!!!  J'me suis d'ailleurs rendue compte cette année que je dois me le créer mon printemps et non attendre qu'il vienne à moi.

Et qui dit printemps, dit aussi l'envie de nourrir notre "body" de bien bonnes choses, faire le plein de légumes.  Quoi de mieux qu'une bonne soupe verte désintoxicante ou plus précisément la Eat Your Greens Detox Soup de la merveilleuse Angela Liddon de son nouveau livre Oh She Glows Cookbook ?  Ohhhh mais attendez, ce n'est pas parce qu'on est le printemps que je vais remédier à mes p'tites soupes, hein ?!  Détrompez-vous mes amis.  Avouez par contre qu'avec un tel titre, c'est plutôt une belle transition, non ?!

Soupe verte désintoxicante (Eat Your Greens Detox Soup)

J'avais tellement, mais tellement hâte de recevoir le premier livre de recettes de cette auteur.  J'adore son blogue et chacune de ses recettes concoctées ici sont des succès.  Alors, est-ce utile de dire que j'ai envie de TOUS cuisiner les trucs de ce bouquin.  Entre autre, j'me suis laissée tenter par cette soupe remplie de bonne choses.

De par son titre, je ne vous surprendrez pas en disant que cette soupe contient entre autre de la belle verdure, telle le kale.  On y retrouve également une belle part de champignons Cremini, du brocoli, des carottes, de l'ail, de l'oignon, du gingembre frais, un bon bouillon de légumes en plus du curcuma, du cumin, de la cannelle, du jus de citron et des feuilles de nori pour parfumer le tout.  

Miammm miammm !!!  En plus de regorger d'ingrédients santé, cette soupe est franchement dé-li-ci-eu-se !!!!  Pour avoir cuisiner multiples soupes d'Angela, je suis toujours agréablement surprise par sa capacité de rendre ses bouillons fort délicieux et originaux en saveur.  On en veut toujours plus.  Alors, vous comprendrez que j'ai vraiment apprécié l'assaisonnement de cette soupe.  Ahhhh oui...et pour le jus de citron dit "optionnel", je vous dit plutôt indispensable.  Ahhhh oui...ça relève un bouillon ça mes amis, je vous assure.  C'est bien aussi d'y aller généreusement avec le gingembre frais.  J'ai l'impression que mon corps se purifie instantanément quand notre p'tit nez coule à cause des épices...ha ha !!!  Bin quoi ?!  Avouez que c'est pareil pour vous, hein ?!  Oui, oui...j'ne suis pas la seule à m'extasier devant mon nez qui coule après avoir ingurgité un bon bouillon bien épicé et arômatisé ?!   Enfin...!!!

C'est votre jour de chance mes amis, car Angela a gentillement accepté de partager sa recette de soupe verte désintoxicante (Eat Your Greens Soup) ICI même.  Par la même occasion, régalez-vous des magnifiques photos de Kristy de Keepin' it Kind.

Soupe verte désintoxicante de Oh She Glows Cookbook

Cela dit, je suis curieuse de savoir si vous avez également sauté sur l'occasion de vous procurer le nouveau livre de recettes de Oh She Glows Cookbook ?

Ouiii ?!  Yé...!!!  Alors, à date, quels sont vos coups de coeur ?!  Allez, allez raconté...lâchez-vous "lousse" avec vos suggestions.   Jessica veut tout savoir...!!! 

Sur ce,  je vous souhaite une belle journée ou soirée, c'est selon.  Et en fait, pourquoi pas une belle semaine aussi ?!  Hopefully ensoleillée...!!!  À bientôt et au plaisir de vous lire.

mardi 25 mars 2014

Gombo au tempeh pour affronter une autre tempête de neige !!!

Coucou vous autres, 

Hé hé...finalement, le printemps est officiellement, ou plutôt, techniquement là si on se fie au calendrier.  On s'entend toutefois qu'au niveau de la réalité, dans le concret, c'est-à-dire avec les froids et l'énorme quantité de neige (entre 40-50 cm plus précisément) à laquelle on aura encore droit demain, permettez-moi de douter de l'exactitude de ce dit calendrier.

On "bougonne" souvent quant à la température et dame nature, mais dans le fond, c'est vraiment inutile, hein ?!  On n'a aucun contrôle là-dessus, donc ne perdont plus notre crachat inutilement.  Hi hi !!!

Il y a certes plus intéressant à discuter.  Comme la bouffe, entre autre...!!!  Et au menu aujourd'hui, on se gâte.  Un bon gombo au tempeh (Tempeh Gumbo) de Bianca Phillips dans son livre Cookin' Crunk.   Miammm !!! 

Gombo au tempeh avec le pain au blé entier & à la bière

On est de grand amateur de tempeh ici, alors je suis toujours à l'affût de recettes pour l'apprêter.  Et dans un "gumbo" en plus, ce classique très prisé du sud des États-Unis.  Miamm !!!  Avec de bon okra ou gombo frais...humm !!   J'adore !!  

En fait, j'affectionne beaucoup ce légume qui regorge de fibre alimentaire soluble, en plus d'une quantité non-négligeable d'antioxydant, minéraux et vitamines.   Et pourtant, je ne le cuisine pas aussi souvent que j'aimerais.  Le peu de recette proposée dans mes bouquins ou sur le web et aussi, sûrement mon manque d'inspiration avec ce légume, y sont sans aucun doute pour quelque chose.   On dirait que je reviens toujours au même genre de plat pour l'apprêter, soit les "gumbos" ou dans les soupes.  Et le tout, toujours aux saveurs cajuns.  Rien pour me déplaire, certes, car j'adore, sauf que...hein ?!  J'avoue que j'aimerais bien l'essayer autrement et avec différentes saveurs, de sorte à l'apprécier à sa juste valeur et l'exploiter à son maximum.

Bon, revenons au plat de résistance, le gombo de tempeh (Tempeh Gumbo).  Évidemment, ce met contient du tempeh et des gombos ou okras frais.  En plus, on y retrouve tous pleins d'autres ingrédients fort intéressants et qui rendent ce plat délectable.  Entre autre, une bonne quantité d'huile de canola et de farine de blé entier à pâtisserie pour faire un roux bien épais et riche.  En fait, on dit même que la clé du succès d'un gumbo est un bon roux, patiemment et longuement exécuté.  L'auteur suggère au moins un bon 10 minutes, mais j'y ai mis plus de temps, soit environ 30 minutes en tout.  Après plusieurs lectures sur le sujet, j'ai vraiment réalisé l'importance d'être patient pour obtenir un résultat impeccable avec un roux dans l'exécution d'un gombo.  J'ai fait preuve de patience et je crois que le tout vaut la chandelle.  

Il est également question de faire revenir des oignons, de l'ail, du céleri et du poivron vert avec le tempeh pour ensuite ajouter le tout au roux concocté.  On laisse mijoter une bonne période avec en plus du bouillon de légume, des tomates en conserve, les gombos frais (okras) et des aromates tels le laurier, le thym, l'assaisonnement Cajun, du poivre de Cayenne et du persil.

En général, j'me suis basée sur la recette originale, sauf que j'y ai ajouté plus d'assaisonnement de Cajun.  Au moins le double.  Pour obtenir un gombo plutôt épais et consistant, j'y ai mis moins de bouillon que suggéré, soit environ 1 à 1 1/2 tasse de moins.   Et bien entendu, pour l'assaisonnement, on y va au goût, hein ?!

Gombo au tempeh (Tempeh Gumbo) de Cookin' Crunk

Ce gumbo a fait l'unanimité ici.  Mon homme a également grandement apprécié ce plat réconfortant.  C'était la première fois que j'utilisais des okras frais et je crois vraiment qu'ils valent le détour.  Comme les gombos frais dans notre coin de pays ne courent pas les rues ou si par miracle on en trouvait, bien souvent ils avaient vraiment piètre allure, je préférais donc les acheter congelés.  C'est d'ailleurs ce que je planifiais cette fois-ci également, mais pour une raison dont j'ignore, impossible d'en trouver des congelés depuis quelques mois.  En fait, c'est une des raisons pour laquelle j'ai mis autant de temps à concocter ce plat qui me faisait de l'oeil depuis fort longtemps.  

Cette fois par contre, j'ai eu de la chance...!  Ohhh...je dirais plutôt mon homme a eu de la chance, car cette journée, comme il était déjà en ville pour un rendez-vous, il a hérité de la tâche de courrir les supermarchés du coin pour en dégoter...hi hi !!!  Je dis bien "courrir les supermarchés", car il du faire 3-4 arrêts avant de tomber sur des okras frais.  Le pauvre...!   

Et en plus, je dois dire que mon homme n'était pas des plus grands amateurs de ce petit légume à la texture gluante...!!!   La barre était donc très élevée pour plaire à mon homme et me faire pardonner ce "couraillage"...hi hi !!!  Avant de manger le tout, il avait déjà l'idée de  me refiler les okras de son assiette.  Cependant, à ma grande surprise et à la sienne également...hi hi !!!...il a vraiment apprécié et à tout mangé.  Comme un grand garçon !!!   En fait, je ne sais pas si les okras frais y sont pour quelque chose, mais peu importe, dorénavant, je vais privilégier ces derniers.

Maintenant, avis aux intéressés à cette recette de gombo au tempeh (Tempeh Gumbo), rendez-vous ICI même.

Vous savez, avec la "bombe" hivernale annoncée pour demain, il est encore temps de profiter de ce genre de plat réconfortant.  Laissez-vous tenter, vous ne serez sûrement pas déçue.  

Ahhhh oui...j'oubliais presque...!!!  Ici, on a dégusté ce délicieux gumbo avec un pain à la farine de blé entier & à la bière  (Whole Wheat Beer Bread) du même bouquin de recettes.  J'vous parlerez d'ailleurs de cette recette dans un autre billet éventuellement.

Gombo au tempeh (Tempeh Gumbo) de Bianca Phillip

Avant de vous laissez toutefois, je me demande si vous avez des recettes fétiches ou trucs à me suggérer pour apprêter l'okra ou le gombo frais ?

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine et ce, malgré la "bombe hivernale" annoncée en ce 26 mars à venir.  Hé hé...on est bien loin de voir l'ombre de la verdure ou de notre gazon ici, hein ?!  Encore un autre 40-50 cm de neige de prévu avec des rafales de 120 km/h.  Ohhh yeahhh !!!...ça "rock" au Nouveau-Brunswick les amis...hi hi !!!

Comme dirait Gilles Vigneault; "Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver...!!!"

Tourlou et au plaisir de vous lire.

samedi 15 mars 2014

Chili végétalien "full viandeux" & muffins au maïs pour du pur réconfort

Salut la gang, 

Hé hé...encore de grosses bordées de neige pour ces derniers jours.  Décidémment, cet hiver-ci semble "équipée" pour rester vitam eternam, je crois.  Qu'à cela ne tienne, on ne se laisse surtout pas abattre.  Axons plutôt nos énergies sur le côté positif de la chose, hein ?!  

Ceci dit, on profite de ces températures encore trop hivernales pour se préparer un bon chili végétalien, histoire de se réchauffer le "body" et l'âme.  Tut tut tut...et pas n'importe lequel non plus; un chili "full meaty" ou si vous préférez, charnu et "viandeux".  Plus précisément,  il s'agit du Meaty Beany Chili du livre Isa Does It.

Chili "full viandeux" & muffins au maïs

Ce chili, comme bien des recettes de la célèbre Isa Chandra Moskowitz, fût un réel succès.   Un succès "boeuf"...!!!  Hé hé...petit jeu de mot.  On a adoré le mélange de légumineuses utilisées, soit les lentilles vertes, les fèves noirs et les rouges.  Grâce aux lentilles vertes qui donnent de la texture en mijotant avec le reste des ingrédients, on obtient un chili bien épais, charnu et "viandeux", comme on aime.  J'utilise le terme "viandeux", mais dans le fond, je ne sais pas de quoi je parle car je n'ai jamais mangé de chili avec de la viande...hi hi !!!    Le véritable nom qui me vient en tête pour décrire ce chili est plutôt, le "Stick to Your Ribs Chili".  You know...real confort food !!!

En plus des différentes légumineuses, ce chili contient entre autre du poivron vert, de l'oignon, des jalapenos, tout plein d'ail, des tomates broyées avec tout plein d'aromates tels que la poudre de chili, de l'origan, du cumin, du clou de girofle et du jus de lime avec du sirop d'érable.   Miummm miummm !!   

Comme vous voyez, rien de bien sorcier dans les ingrédients, tout simplement plein de bonnes choses accessibles pour la plupart d'entre nous.  Ce chili se prépare quand même facilement et rapidement, une fois les légumes coupés.  Il est délicieux et piquant juste comme on aime.  Il faut savoir toutefois que mon homme et moi ne sommes pas trop tolérants aux trucs hyper hyper piquants.  Bien entendu, vous pouvez facilement augmenter le feu en bouche avec plus de jalapenos ou autres trucs du genre si vous désirez.  Cependant, il est vraiment bien balancé. 

Bien que le chili à lui seul soit délicieux, il est encore meilleur avec les petits muffins au maïs (Cornbread Muffins) suggérés par l'auteur.  Les deux ensemble font un duo du tonnerre.  Alors, petit conseil d'ami, faite également les muffins pour doubler le plaisir.
 
Muffins de maïs

J'me sens généreuse aujourd'hui...et aussi, peut-être une bonne façon de me faire pardonner mes rares publications dernièrement..., j'vous propose également cette recette de muffins au maïs.  À la première bouchée, ces p'tits nuages de maïs m'ont plutôt surpris.  Ils sont légèrement sucrés, un peu plus de ce à quoi je m'attendais.  Remarquez, rien de déplaisant, hein ?!  Non, non...au contraire.  Ils sont fort délicieux et avec le "piquant" du chili, c'est perfecto !!!!  J'apprécie énormément retrouver plein de grains de maïs entiers dans chaque bouchée.  En prime, ces muffins se mangent bien au petit déjeuner.  Pour la farine, à noter que j'ai utilisé la farine de blé entier à pâtisserie et le résultat est "tiguidou" mes amis.

Muffins au maïs (Cornbread Muffins)

Ceci étant dit, vous trouverez les recettes intégrales et originales du chili "full viandeux" (Meaty Beany Chili) et des muffins au maïs (Cornbread Muffins) ICI même, sur le blogue de l'auteur, The Post Punk Kitchen (The PPK).  En prime, elle offre une vidéo; Isa même en action.

N'hésitez pas à vous concocter ce chili avec les muffins tandis que l'hiver bat encore son plein.  Du réconfort assuré !!! 
 
J'ne sais pas pour vous, mais quand les froids et la neige sont encore vraiment trop au rendez-vous, la bouffe réconfort comble bien mes repas.  Certes, je mange quand même tout pleins de salades, smoothies verts et jus frais, mais il me faut du réconfort "chaud" dans l'assiette.  J'avoue toutefois avoir franchement plus que hâte de retrouver sur nos étales les légumes printaniers, comme l'asperge entre autre.  

Chili "full viandeux" (Meaty Beany Chili) & muffins de maïs (Cornbread Muffins)

Et vous maintenant, avez-vous tendance à associer bouffe réconfort avec les températures plus froides et hivernales ?   

Commencez-vous à avoir hâte aux belles recettes remplies de soleil et printanières ?   En fait, vous associez quels genre de repas ou aliments au printemps ?

Sur ce, je vous laisse à votre "pelletage" de neige...hi hi !!!  Ici, la neige abonde et ne cesse de tomber, alors si vous êtes dans le même bateau que nous, courage, ça achève.  Du moins, je l'espère.  Hé hé...!!! 

À bientôt et au plaisir de vous lire.