mardi 29 juillet 2014

Un coffee cake de saison aux fraises et à la rhubarbe

Salut, salut !!!

On profite du notre bel été les amis ?!

Vous savez, je suis une maniaque des fraises.  Et le mot est faible, croyez-moi.  Sérieux, en saison, je me nourrirais que de ça du matin au soir.  Vous devinerez donc que je deviens littéralement folle de joie lorsque la saison débute.  En plus, j'ai la chance de pouvoir cueillir mes fraises...les meilleures au monde soit dit en passant..., à une ferme à deux pas de chez-nous.  Le gros luxe quoi !  

Les années passées, je cueillais des fraises fraîches tous les jours que l'auto-cueillette était ouverte.  Bien entendu, mes plans étaient les mêmes pour cette saison.  Ouffff...hélas, bien malgré moi, mes ardeurs ont rapidement descendues en chute libre.

Ouais...mais quelle déception mes amis !!!  Je n'ai aucune idée de ce qui s'est réellement produit cette année avec les fraises, mais l'auto-cueillette, à date, n'a seulement été ouverte que 2 journées pleines et 3 autres mini demies journées.  Snifff snifff snifff...!!!  J'ne suis pas encore remise de ce "crève-coeur", je crois.   Le pire, c'est que la saison achève, alors doublement bahhhhhhhhh ahhhhhhh !!! et snifff, snifff...!!!!

Avoir été rusée et eu su  les 2 premiers jours d'auto-cueillette que la saison se déroulerait ainsi, j'aurai fait mes réserves pour la congélation à ce moment.  En plus, il y en avait tellement ces jours-là et les producteurs disaient que l'année s’annonçait super !!!  Pffff...!!!   Une "p'tite erreur de pitcheur" quelque part, car c'est la pire saison depuis au moins une bonne vingtaine d'année.  

Ahhh bin...comme il y a du positif partout, ce pépin me fait encore plus apprécier les fraises que je déguste chaque soir depuis.  Elles sont tout de même les meilleurs au monde, alors...dans le fond, je suis vraiment choyée, n'est-ce pas ?!

Miummm !!!  Quel régal !  Avec des fraises de saison et rhubarbe de notre potager

Ceci dit, il est tout à fait de mise de vous présenter un bien bon dessert avec des fraises et de la rhubarbe, qui abonde d'ailleurs encore dans mon potager.   Plus précisément, un coffee cake aux fraises & rhubarbe (Strawberry Rhubarb Cofee Cake) du livre Vegan Yum Yum.

Dans le livre, cette recette est dans la section déjeuner.  Toutefois, ce coffee cake est loin d'être un déjeuner santé, hein ?!  À mon avis, il va définitivement dans la section dessert et même dans les desserts cochonsHé hé...!!!  La version originale me faisait un peu peur avec la farine blanche (petit rappel que je ne consomme pas de farine blanche) et toute cette quantité de sucre et de matière grasse.

J'ai donc modifié le tout, histoire de rendre ce coffe cake un tantinet plus "santé".  J'ai bien dit un "tantinet", hein ?!  On s'entend que c'est tout de même un dessert à prendre en modération.

Ce coffee cake aux fraises & rhubarbe est toutefois un pur délice !!!  Il a fait un gros "hit" ici auprès de mon homme, mes parents, mon voisin et un oncle et une tante.  Il faut savoir que ce gâteau offre plusieurs portions...16 !!!  Idéal pour un repas-partage, genre pot-luck.  Et en prime, il se congèle super bien, alors plus d'excuse pour ne pas l'essayer...hi hi !!!

Pour les intéressés, vous trouverez la recette originale sur Google Book ICI même.   Cependant, je suis consciente et surtout désolée pour mes lecteurs/trices & copinautes qui ne réussissent pas à visualiser le contenu de Google Book.  

Coffee cake aux fraises & rhubarbe inspiré de Vegan Yum Yum

Et, comme j'ai quand même apporté des modifications considérables à la recette originale, je crois être en droit et je me permets de vous transcrire ma version.  Alors, maintenant bonne dégustation et à vous de voir quelle variante vous intéressera.

*****
Coffee Cake aux fraises & rhubarbes

Portions:  16
 
Ingrédients

Appareil à fraise & rhubarbe
  • 3 tasses bien remplies de fraises bio, hachées grossièrement
  • 3 tasses de rhubarbe, coupées en morceaux de 1/2 pouce
  • 3/4 tasse comble de sucre brut bio bien entassé
  • Zeste de 1 citron
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille
  • 1/2 tasse de fécule de maïs
  • 2 c. à table de jus de citron fraichement pressé
  • 1/4 tasse d'eau froide

Mélange à gâteau
  • 3 tasses de farine de blé entier à pâtisserie
  • 1 c. à thé de sel
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 1/2 tasse de lait de soya non-sucré  + 2 c. à thé de vinaigre de cidre mélanger ensemble
  • 1/4 tasse de margarine végétalienne de Earth Balance
  • 1/4 tasse d'huile de noix de coco fondue
  • 3/4 tasse comble de sucre brut bio bien entassé
  • 2 c. à thé d'extrait de vanille
  • 2 c. à table de substituts d'oeuf, genre  Ener-G Egg Replacer mélangé à 2 c. à table d'eau

Garniture
  • 1 tasse de farine sans-gluten tout-usage ou autre farine au choix
  • 1/4 tasse + 1 c. à table de margarine végétalienne Earth Balance
  • 3/4 tasse sucre brut bio
  • 1/4 à 1/2 c. à thé de cannelle

Préparation
On commence par préparer l'appareil à fraise & rhubarbe.  On ajoute donc les fraises et la rhubarbe dans une grande casserole avec le sucre, le zeste, la vanille à feu doux.  On brasse continuellement et laisse cuire jusqu'à ce que les fraises commencent à rejeter de leur jus.   Et ce, pendant quand même quelques minutes, histoire de laisser attendrir les fruits.  
Dans un petit bol, on mélange la fécule de maïs au jus de citron et l'eau.  On ajoute le tout aux mélange de fraises & rhubarbes, qui devrait d'ailleurs être assez liquide.    On augmente le feu à moyen tout en brassant constamment.    
Le mélange aura d'abord des teintes rosées pour ensuite tourner rouge plus foncé au fur et à mesure que le tout épaissit.  Aussitôt que le mélange devient plus foncé, on brasse pour une autre minute ou un peu plus et on goûte.  
Le mélange ne doit pas être granuleux en bouche.  Si oui, on poursuit la cuisson quelques minutes pour dissoudre complètement la fécule.  Une fois lisse, on dépose la casserole hors du feu pour laisser refroidir.

Pour le gâteau:   
On préchauffe le four à 350F et huile légèrement un moule de 9x13.
On mélange dans un grand bol la farine, poudre à pâte, bicarbonate de soude & sel.
Dans un autre bol, on crème ensemble la margarine, l'huile de coco fondue & le sucre jusqu’à dissolution complète.  On ajoute ensuite le mélange de lait et vinaigre, la vanille, le mélange de substitut d'oeuf et l'eau.  On mélange le tout ensemble.  
N'ayez crainte, ce mélange a des allures vraiment, comment dire,..."dégueulasse" avec des genres de mottons.  C'est normal...!!! 
Intégrer maintenant le mélange humide au sec, en s'assurant de bien incorporer le tout, sans trop brasser non plus.  Au risque de se retrouver avec une gâteau trop dense.
Verser l'appareil à gâteau dans le moule huilé, tout en gardant environ 1 à 1 1/2 tasse de l'appareil pour plus tard.  
Ajouter la garniture aux fraises et rhubarbe sur le dessus du gâteau.  
Avec une grosse cuillère, ajouter des mottons ici et là de l'appareil à gâteau restant sur la garniture de fraises et rhubarbes. 

Faire la garniture de crumble en mélangeant la farine, la margarine, la cannelle et le sucre avec ses mains, tout en formant des petits grumeaux, genre chapelure.  Saupoudrer le mélange de chapelure un peu partout sur le gâteau.  

Cuire le tout au four environ 45-50 minutes.  
Sortir du four et laisser refroidir avant de couper les portions. 

Déguster tiède, froid, seul et/ou avec une boule de crème glacée végétalienne à la vanille !!!

Commentaires:   Selon nos papilles gustatives, ce coffee cake est suffisamment sucré.  Cependant, si vous vous sentez d'attaque et avez la dent archi sucrée, augmenter la quantité de sucre.  À savoir également que j'ai utilisé des fraises congelées, dégelées et égouttées pour ce gâteau, alors on peut facilement le faire en hiver également.  Yé !!

Source:  inspirée du livre Vegan Yum Yum 
 
Le coffee cake aux fraises & rhubarbes tout droit sorti du four

La prochaine fois que je fais ce coffee cake, je vais sûrement essayer de le rendre encore plus "santé" en utilisant des graines de chia mélangées à de l'eau pour remplacer le substitut d'oeuf.  Aussi, je vais tenter de remplacer la quantité de margarine végétalienne soit par de la compote de pomme ou possiblement une banane mûre.

Comme vous voyez, il y a encore plusieurs possibilités.  Miamm ! Miammm !!!

Une belle portion du coffee cake aux fraises & rhubarbes...Miammm !!!

Cette année, avez-vous eu la chance de profiter des belles fraises de saison ?! 

Je suis curieuse de savoir si vous allez cueillir vos fraises vous mêmes ou préférez les acheter d'un producteur ?

Pour ma part,  j'espère de tout coeur qu'il y ait encore quelques journées où l'on pourra faire l'auto-cueillette des fraises, histoire d'en profiter pleinement et faire le plein.  Et j'adore les cueillir moi-même...et en manger directement dans le champs...chuuutttt !!!  La fraicheur à son meilleur.

Sur ce, je vous souhaite une bien belle journée et/ou soirée, c'est selon.  Et bien entendu, au plaisir de vous lire.   

Tourlou et à bientôt.

mercredi 16 juillet 2014

Le potager des Eagle 2014 - première partie

Coucou la gang, 

Encore cette année, je planifie partager avec vous en quelques parties un aperçu de notre potager.  J'adore voir l'évolution des potagers de différents blogeurs/euses, alors j'assume que certains en prennent également plaisir.  

Pour notre jardin 2012, c'est ICI et ICI.  En 2013, c'est ICI, ICI et ICI.  

Ce printemps par contre, j'avoue que le potager inaugurait pas tellement bien dans mon coin de pays.  Tout d'abord, il faut savoir qu'on avait encore tout plein de neige à la fin mai et les températures étaient énormément froides jusqu'à la fin juin.  Rien de trop encourageant pour une saison productive.  

En fait, on ne le sentait pas, alors je me suis prise un peu sur le tard pour faire mes semis intérieur.  Une chance, j'avais des néons, histoire d'aider à la pousse.  Il y a toutefois certains légumes que je n'ai pas eu la chance de faire mes propres semis, puisque le temps manquait cruellement.  J'me suis donc limitée à certaines semences et décidé d'acheter certains plants biologiques à la pépinière.  Je savais ce que les serres de notre coin avaient habituellement en stock, alors j'ai concentré mes efforts sur les trucs spéciaux que je voulais abosulement et ne trouverais hélas pas en serre.  Par exemple, mes tomates, mon céleri-rave, mes fines herbes, mes aubergines, etc. 

Ces dernières années, comme je suis pas mal seule à m'occuper de mon jardin et mine de rien, ce passe-temps s'avère être énormément de boulot, je tente de diminuer de plus en plus sa teneur.  Ma santé plutôt fragile fait en sorte que je n'ai pas toujours l'énergie nécessaire pour l'entretien et tout ce que ça inclus comme ouvrage.  Mon homme est heureusement une grande aide au printemps pour préparer ma terre, bécher mes plants de pommes de terre au moment opportun et à la fin de l'année, pour aménager notre lopin de terre en vue de la saison suivante.  Durant l'été, avec ses nombreuses heures de travail et son boulot tellement exigeant, il n'a pas vraiment pas le temps de m'aider davantage.

J'dis toujours que je veux diminuer l'ampleur de notre jardin, mais je sème continuellement trop de trucs et ensuite, j'ai de la difficulté de me débarrasser de certains plants.  Comme par exemple, j'ai actuellement 8 plants de tomates en trop.  Je les ai encore dans ma serre, dans de petits contenants, puisque je ne me résous pas à les mettre au compost.  J'ai tenté de donner mes plants, mais personne ne semble intéressé.  Si ça continue par contre, j'vais me ramasser avec des tomates sur ces plants.  Étrangement, même s'ils sont dans des minis contenants, ils poussent et les fleurs se développent ?!

Bon, à bien y penser, j'serais mieux de me fermer le clapet si je veux vous montrer quelques clichés qui datent quand même de la fin juin et début juillet.  Je suis incorrigible, quand je commence à parler de potager, je pourrais écrire et écrire pendant des heures.    Ohhhh...et désolé pour le décalage entre les photos dans ce présent billet et l'état actuel de notre potager...!!!  La tempête Arthur et les dégats qu'elle nous a laissé a accentuer mon retard sur le web. 

Alors, place à la cuvée 2014 chez Les EagleOhhhh...avant, je tiens à vous prévenir qu'à date, le potager n'est pas tellement vigoureux et certains trucs sont encore minis.  On a seulement de vraies belles journées de chaleur depuis environ 2 semaines, alors maintenant, on devrait être en business...!!!  Les trucs que je présente aujourd'hui, sont toutefois bien.

Bon, j'me tais et tadammmm...!!!
*****

Mes radis biologiques :  J'ai cueilli mes premiers radis environ une semaine et demie passée.  Miammm !!!  J'adore un bon radis fraichement cueilli.  Le goût ne se compare en rien à ceux du marché.  On ressent un petit piquant agréable.  J'ai semé des rangées de radis à intervalle de 1 semaine pour en avoir constamment.   Mes autres semences ne produisent toutefois pas en temps voulu...?!

Petit radis en terre

Une première petite récolte de bons radis

Livèche:  Cette vivace produit en quantité industrielle à chaque année.  C'est en fait, une des premières verdures à se pointer le nez avec la ciboulette au printemps.  Durant la saison, je coupe mon plant de temps à autre, sinon, il serait gigantesque et beaucoup trop imposant.  Avez-vous déjà goûté et senti de la livèche ?!  Son parfum unique est assez puissant, mais bien agréable en salade et en soupe.  En été, j'aime aussi bien utiliser les tiges de ma livèche en guise de paille pour boire nos jus fraîchement pressés. 

Livèche

Ciboulette:  On possède 2 énormes plants de cette vivace printanière.  Regardez-moi ces belles petites fleurs mauves pâles...!!!  Mignonnes en plus d'être délicieuses.

Un plant de ciboulette en fleur

Plant de curry:  C'est la deuxième année que je plante du curry et cette fois, le plant n'est vraiment pas beau.  Son feuillage est minime et ne prend pas d'expansion comparé à l'an dernier.  On m'avait dit que c'était une vivace, alors j'avais espoir de garder mon plant l'an passé.  Cependant, avec notre hiver tenace et interminable, on l'a perdu.  J'me suis donc achetée un autre plant, mais...!!!   À suivre au courant de l'été. 

Plant de curry pas tellement "joufflu"

Oseille:  Une autre vivace qui m'avait été offerte par une de mes bonnes amies de Montréal.  Même s'il monte en fleur rapidement, ce plant est très productif et demande peu d'entretien.  Mon seul petit problème, les petites bestioles aiment bien le "gober".   Grrr...!!!

Plant d'oseille

Topinambours:  Mes plants ici sont peu avancés.  À la fin de la saison, cependant, ils sont énormes.  On récolte seulement les bulbes dans la terre en automne, presqu'en même temps que les pommes de terre. 

Plants de topinambours en devenir

Mesclun biologique:  Un mesclun plutôt doux que j'adore récolter tout au long de la saison du potager.  

Mesclun bio

Épinard Régal:  Un incontournable dans le potager des Eagle d'année en année.  On adore ces épinards tendres.  Cette année, par contre, mes semences semblent éprouver plus de difficulté à prendre du "pic".  Le tout n'est pas aussi productif que les années précédentes.

Épinard Régal en devenir

Rhubarbe:  Encore une année bien productive avec mes plants de rhubarbe.  J'adore ça !!!  J'essaie tout plein de différentes recettes, j'en congèle, j'en donne, etc.  On fait plein d'heureux.  En passant, si jamais vous avez des suggestions de recettes, n'hésitez surtout pas, car mes plants ne cessent de produire.  On ne fournit plus...hi hi !!!

Un plant de rhubarbe

Basilic sucré:  Une herbe essentielle ici.  J'en ai toujours plusieurs plants ici et là, dans notre serre et directement dans la terre au potager.  

Basilic en pot dans la serre

Basilic citronné:  Habituellement, j'ai toujours plusieurs plants de différentes variété de basilic, dont le citronné, le cannelle, le poupre et le thaïlandais.   Cette année, je ne sais pour quelle raison, mais il y a seulement la variété de basilic sucré classique et le citronné qui a pris.  Les autres, je devrai m'en passer cette année.  J'suis particulièrement déçue pour le basilic thaïlandais...!!  Sniffff...!!

Basilic citronné en serre

Thym citronné:  Habituellement, je sème plusieurs plants de thym régulier, comme c'est mon herbe favorite.  Cette année, je ne sais pour quelle raison, mais mes semis n'ont pas survécu.  Vraiment, à rien n'y comprendre, car le thym est une herbe facile pour tout jardinier débutant...?!  J'n'ai donc pas eu le choix de me rabattre sur des plants bio en pépinière.  Une des variétés trouvées, le thym citronné.  Hummmm...quelle bonne odeur et les petites fleurs commencent déjà à apparaître.

Plant de thym citronné bio

Thym anglais:  Mon autre variété de thym dégoté en pépinière.  Il ressemble au thym régulier, en fait.  J'avoue toutefois être très, très déçue d'avoir perdu mes propres semis...!!!  J'en n'aurai moins qu'à l'habitude.  Snifff...!!!

Plant de thym anglais bio

Origan:  C'est fou à quel point cette vivace est productive et se multiplie d'année en année.  J'en profite toujours pour faire le plein en prévision de l'hiver.  J'en sèche une grande quantité au déshydrateur.
 
Origan

Sarriette d'été :  J'me suis limitée à deux plants de sarriette d'été cette année.  Là également, j'en profite pour faire des provisions pour l'hiver comme c'est productif cette petite bête là.

Plant de sarriette d'été

Aneth Fernleaf:  J'adore cette variété d'aneth, car elle est lente à monter en fleur et graines.  En plus, elle offre un feuillage assez "joufflu" et savoureux, bien entendu.
 
Aneth Fernleaf
 

Coriandre :  Un de mes plants de coriandre.  Comme les plants montent habituellement rapidement en fleur, j'en sème à différents endroits et intervalles pour avoir du feuillage plus longtemps.  

Un de mes plants de coriandre
 
Estragon français:  Cette vivace devient plus belle, grandiose et remplie d'année en année.  C'est fou comme ce plant est productif.  Hummmm...j'adore l'odeur et le goût de l'estragon français qui me rappel sans aucun doute la réglisse noire.  Ahhhh...!!!

Un de mes plants d'estragon français

Concombre Sweet Slice: Yé !!!  J'ai récolté mon premier concombre hier avant le souper.  Yummm !!!   La saison des concombres est donc partie.  Ils sont tellement bons fraichement cueillis.  Et nos plants semblent bien se porter, alors espérons que le tout se poursuive.

Notre premier concombre récolté en date du 13 juillet.  Yummm !!!

*****
Bon, c'est un commencement.  Je préfère diviser mes chroniques du jardin en quelques parties pour éviter de vous emmerder dès le début avec des billets trop long.  Hi hi !!!

En fait, je désirais partager ce billet depuis un certain temps déjà.  Hélas, la vie est remplie d'imprévues et différentes circonstances quotidiennes qui changent parfois la donne.  Il était donc plus que temps.  L'été file à la vitesse de l'éclair et dans pas longtemps ce sera déjà le temps de préparer notre terre en vue de la saison prochaine. 

Et maintenant, dites-moi, qui d'entre vous sort ses talents de jardinier ou jardinière cette année ?!

Comment vont vos plants ?!  Et qu'avez-vous semés, en fait ?!

Bien entendu, si vous avez des suggestions pour utiliser une herbe ou quoi que ce soit d'autre dans mon jardin, n'hésitez pas à partager.  J'suis toujours ouverte aux nouveautés et propositions.  

Sur ce, je vous souhaite une belle fin de soirée et/ou journée, c'est selon.  Et au plaisir de vous lire.  Bon jardinage à ceux et celles concernés !!!   Tourlou...!!!

lundi 7 juillet 2014

Bisque aux asperges

Tourrrrlouuuu !!!

Ehhh ouiii...encore moi avec une recette d'asperges.  Comme je disais dans mon billet précédent, la saison de ce magnifique légume printanier achève ou est hélas déjà terminée dans certains endroits, alors le temps presse.  Hé hé...d'autant plus que mes photos de cette bisque datent du printemps dernier.   Honte à moi...!!!

Il est donc encore de mon devoir de faire preuve d'une certaine retenue et vous épargner mes grands romans habituels pour laisser place à la vedette du jour, cette délicieuse bisque aux asperges (French Farmhouse Asparagus Bisque).   Hééé ouiii...!!!  Après tout, je sais reconnaître les priorités aux moments opportuns.  Et le bla bla n'y figure malheureusement pas présentement.  Il faut ce qu'il faut, hein ?!

Bisque aux asperges de Vegan Eats World

Comme la plupart des bisques ou des potages, celle-ci ne fait pas exception à la règle.  Elle s'avère plutôt simple d'exécution, mais ô combien délicieuse.  Elle contient entre autre du thym, mon herbe arômatique favorite, alors...!!!  Déjà là, on est en business.  En plus, on y retrouve évidemment une belle quantité d'asperges, des pommes de terre, des poireaux, du bouillon de légumes, du vin blanc et de la crème de soya pour une dose d'onctuosité.  On assaissonne avec du sel, poivre et de la ciboulette fraîche.  En guise de garniture, on ajoute d'autre ciboulette fraîche ciselée et des pointes d'asperges fraîches.  À noter que mes pointes d'asperges sur les photos sont fraîches et non congelées...!!

Cette bisque printanière est fort savoureuse.  Douce, délicate et onctueuse en bouche.  Cependant, comme la saison des asperges était terminée au moment de confectionner cette bisque, j'ai plutôt opté pour des asperges locales, congelées.  À ne pas oublier que mes photos et la concoction de cette recette datent de plusieurs, plusieurs mois, hein ?!  Vous me croyez maintenant quand je vous dis que je suis plus qu'en retard dans mes publications ?!  Hi hi !!!   Terrible, terrible...!!!  Les asperges congelées ont très bien fait l'affaire ici.  C'est d'ailleurs pour une de ces raisons que je tenais tout de même à présenter cette recette, malgré le fait que la saison soit terminée dans certains endroits.  

Ceci dit, pour les intéressés à cette bisque onctueuse d'asperges (French Farmhouse Asparagus Bisque) de Vegan Eats World, vous trouverez la recette ICI même.   En anglais seulement par contre. 

Bisque aux asperges (French Farmhouse Asparagus Bisque)

Je suis consciente qu'une bisque à cette période-ci de l'année peut sembler hors contexte.  Certaines personnes sont même rebutées à l'idée de manger de la soupe en été, mais c'est loin d'être le cas ici.  Une soupe est toujours de mise et plus que bienvenue dans ma chaumière.  Vive la soupe !!!

Sur ce, j'vous laisse avec un cliché de mes deux amours dans notre "barbotteuse" la semaine dernière lors des chaleurs.  Hé hé...!!!

Pistache et papa qui apprivoisent l'eau de la mini-piscine

Pistache DÉTESTE, et le mot est faible, la pluie.  Il n'est donc pas surprenant qu'elle soit craintive dans l'eau et hésitante.    Tranquillement, on tente de l'apprivoiser à cette source de rafraichissement.  Pour une première, elle a tout de même bien réagit.  Elle est drôle par contre.  Elle tolère mal être mouillée, donc elle lichait ses "papattes" chaque fois qu'elles touchaient l'eau.  Mignonne comme tout notre Pistache.  Elle est malgré tout relativement calme et semble bien intriguée par la baignade.  On ne veut certainement pas l'effrayer inutilement ou accentuer sa peur.  On y va donc à son rythme et à date, la transition se fait plutôt bien.   Avec les chaleurs de la semaine dernière, elle semble même avoir plutôt appréciée ce petit rafraichissement bien méritée.

À bientôt les amis et au plaisir de vous lire.  Bonne semaine à tous.  Tourlou !!!